Le dosage du ciment prompt

Comment doser le ciment prompt pour faire du béton ou du mortier ?

Le ciment prompt, également appelé ciment prompt naturel (symbolisé par les lettres CNP) ou ciment romain, est un ciment multi-usage.

La composition particulière du ciment prompt naturel lui confère un temps de début de prise très court, suivi d’un durcissement immédiat. Ces propriétés de rapidité sont utilisées dans des applications telles que les scellements, les réparations, l’étanchéité, le colmatage de voies d’eau, etc…

Cet article présente les dosages à utiliser pour faire du mortier ou du béton à base de ciment prompt.

Présentation du ciment prompt

Le ciment prompt naturel est un liant hydraulique conforme à la norme NF P 15-314 qui en définit les caractéristiques.

Le ciment prompt naturel résulte de la cuisson, à température modérée (entre 800 et 1200°C), d’un calcaire argileux spécifique suivi d’un broyage très fin.
La cuisson à basse température produit, avec peu de phase fondue, de nombreux minéraux de très petites tailles dont certains, mal cristallisés, sont plus réactifs que dans le ciment classique.

Du gisement au produit fini, aucun ajout n’est effectué, d’où son appellation de ciment naturel.

Sa couleur est ocre clair et non gris comme les ciments classiques.

Voir notre article « Le ciment prompt : composition et fabrication » pour plus d’informations à ce sujet.

Propriétés

La composition minéralogique du ciment prompt naturel lui confère des propriétés particulières de prise rapide, de durcissement rapide, d’imperméabilisation et de résistance aux eaux agressives.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à lire notre article « Le ciment prompt : caractéristiques et utilisations ».

Utilisations

Si la composition granulaire d’un béton de ciment prompt naturel est similaire à un béton courant, ses propriétés spécifiques permettent des applications diversifiées : prise et durcissement rapides pour le scellement (ciment de scellement) , le calfatage, la stabilisation ; prise réglable pour les maçonneries rapides, les travaux entre marées ; faible perméabilité pour le cuvelage, les revêtements ; tenue aux eaux sulfatées pour les bâtiments agricoles, les industries agro-alimentaires, les fondations.

Dans toutes ces applications le ciment naturel prompt est utilisé à des dosages élevés, compris entre 600 et 800 kg/m3.

Enfin, il faut noter que l’emploi historiquement le plus spectaculaire de ce ciment prise rapide est la spécificité grenobloise d’imitation de la pierre pour la réalisation d’ornements de façade (pierre factice pour le bâti ancien).

sceller un linteau au ciment promptScellement d’un linteau au ciment prompt.

Le dosage du mortier de ciment prompt

Le mortier de ciment prompt est couramment utilisé pour le scellement et le calage d’éléments de charpente, de solives en bois ou en acier, de linteaux, de poteaux, garde-corps, grilles, gonds, etc.

Il est également utilisé pour les petites réparations des ouvrages en béton : escaliers, sous faces de balcons, appuis de fenêtre, sols, petits travaux, etc.

Dosages pour la préparation du mortier de ciment prompt :

  • Dosages courants : 1 volume de ciment prompt, 1 volume de sable, 0,3 à 0,5  volume d’eau, plus un retardateur de prise éventuel.
  • Dosages pour ouvrages sollicités mécaniquement : 2 volumes de ciment prompt, 1 volume de sable, 0,3 à 0,5 volume d’eau, plus un retardateur de prise éventuel.

Le dosage du béton de ciment prompt

Le béton de ciment prompt est couramment utilisé pour la réalisation de plots de fondation, la fabrication de linteaux, appuis et poteaux, de petits ouvrages de structures et pour tous types de scellements importants.

Dosages pour la préparation du béton de ciment prompt :

  • Dosages courants : 1 sac de 25 kg de ciment naturel prompt, 50 litres de sable + gravier, 8 à 12 litres d’eau, plus un retardateur de prise éventuel.
  • Dosages pour ouvrages sollicités mécaniquement : 1 sac de 25 kg de ciment prompt, 30 litres de sable + gravier, 7 à 10 litres d’eau, plus un retardateur de prise éventuel.

Réglage éventuel de la prise du ciment prompt

Le temps de début de prise du ciment rapide est inférieur à 4 minutes.

La prise peut être retardée soit par ajout d’acide citrique, soit par ajout d’un adjuvant retardateur spécifique ou bien encore par l’ajout de ciment Portland classique.

Dans le cas d’un melange ciment (ajout de ciment Portland), les résistances initiales du mélange sont plus faibles que celles obtenues, dans les mêmes conditions, avec le ciment prompt naturel seul. Le ciment prompt naturel est compatible avec tous les ciments Portland classiques.

% de ciment classique ajouté au ciment prompt 0% 20% 40%
Temps de prise réglable par l’ajout de ciment classique Portland CEM I 42,5 Début de prise à 5°C (min) 5 6 14
 Fin de prise à 5°C (min) 5 7 17
 Début de prise à 20°C (min) 1,5 2,5  6
 Fin de prise à 20°C (min) 2 3,5 7

Tableau : influence de l’ajout de ciment Portland sur le temps de prise du ciment prompt.

En raison de la propriété de ce ciment à faire prise très rapidement, on ne doit jamais le remalaxer ou le rebattre une fois que la prise a commencer. Pour les mêmes raisons, on ne doit pas le lisser, cette opération risquant de casser la prise.

Indications sur la montée en résistance du ciment prompt

Ce ciment est caractérisé par une montée très rapide de ses résistances mécaniques aux premiers âges.

Les valeurs minimales garanties de résistance à la compression sur mortier normalisé étant de :

  • Après 15 minutes : 4 MPa
  • A 1 heure : 6 MPa
  • A 3 heures : 8 MPa
  • A 1 jour : 10 MPa
  • A 7 jours : 14 MPa
  • A 28 jours : 19 MPa

La résistance du ciment naturel prompt, qui est généralement voisine de 40 MPa à 90 jours, continue à progresser régulièrement pendant des années jusqu’à environ 50 MPa.