Temps de séchage du béton avant décoffrage

Quel est le temps de séchage du béton avant décoffrage ?

Une fois la mise en place du béton terminée, il est nécessaire d’attendre un certain temps avant de pouvoir décoffrer. Dans le langage courant, on parle du temps de « séchage » du béton avant d’enlever un coffrage, alors qu’on parle en réalité du temps de durcissement nécessaire pour que le béton ait acquis suffisamment de résistance pour pouvoir décoffrer l’ouvrage sans risque d’endommagement du béton.

A quel moment peut-on décoffrer ?

Le décoffrage d’un ouvrage en béton (dalle, poutre, poteaux, …) ne peut intervenir que lorsque la prise du béton est effectuée et que sa résistance mécanique est suffisante pour :

  • Supporter les éventuelles charges que devra reprendre l’élément en béton.
  • Limiter la déformation instantanée de l’ouvrage.
  • Résister aux arrachements de surface lors du décoffrage du fait de l’adhérence avec le coffrage.
  • Empêcher les détériorations de surface dues aux conditions climatiques.
  • Eviter les éclats (cassures, épaufrures) au niveau des arrêtes.

Décoffrage d’une pile d’ouvrage de génie civil.

Quelle résistance faut-il pour décoffrer ?

La résistance du béton doit être au moins égale à 5 MPa pour résister aux arrachements dus au décoffrage (cf. norme NF EN 13670 « Exécution des structures en béton »).
Cette valeur minimale de 5 MPa s’applique pour le décoffrage des éléments ne reprenant pas d’efforts (exemple : chapes, dalles, murs, …).

Pour les éléments soumis à des sollicitations mécaniques (levage, élément porteur devant reprendre des efforts, chocs, …), la résistance au décoffrage doit être indiquée dans les spécifications d’exécutions transmises par le bureau d’étude ayant réalisé le dimensionnement de l’ouvrage. Dans ces cas, elle ne sera jamais inférieure à 12 MPa.

Pour les chantiers importants qui le nécessitent, on fait appel à différentes méthodes pour estimer la résistance du béton de l’ouvrage avant de donner le feu vert pour le décoffrage béton :

  • Essai non destructif à l’aide d’un appareil spécifique appelé scléromètre.
  • Réalisation d’éprouvettes mises en œuvre et conservées dans les mêmes conditions que l’ouvrage pour mesure de la résistance à la compression.

Evaluation de la résistance du béton à l’aide d’un scléromètre.

Combien de temps avant d’enlever un coffrage ?

L’enlèvement des coffrages latéraux de chape, de dalle en béton (terrasse, allée, dalle pour abri de jardin, contour de piscine, accès garage, etc…) et le décoffrage de mur (voile) ne reprenant pas d’efforts est généralement possible à partir de 24 heures après coulage du béton par température ambiante d’au moins 10°C. La résistance du béton ayant alors atteint 5 MPa. Cependant il est prudent d’attendre au moins 3 jours avant de décoffrer pour tenir compte des nombreux aléas de chantier.

De plus, par temps froid (température ambiante <10°C), il est nécessaire de tenir compte de l’augmentation du temps de prise et du ralentissement du durcissement du béton. Il est alors prudent de doubler ce délai de décoffrage pour plus de sécurité.

 

Bon à savoir :

  • Un bon indicateur pour savoir si le béton est suffisamment dur pour décoffrer consiste à essayer de rayer la surface de béton non coffrée avec l’ongle ou avec un outil. Si le béton se raye facilement, alors il est encore trop frais pour être décoffré.
  • A noter que l’échéance de décoffrage a une influence sur la teinte du béton : plus le décoffrage est effectué tôt, plus le béton sera clair.

 

Attention, enlever le coffrage ne veut pas dire qu’on peut mettre en service l’ouvrage ! 

  • Dans le cas des dalles carrossables (descente de garage, parking, allée) il sera nécessaire d’attendre le durcissement complet du béton, soit 28 jours, avant de pouvoir circuler dessus.
  • Pour les éléments porteurs de type dalle de plancher, poutre, poteau, balcon, escalier, etc., qui sont soumis à des sollicitations mécaniques, en l’absence de recommandations il est prudent d’attendre 28 jours avant de les mettre en charge (enlever les étais et les coffrages non latéraux).

Quels sont les paramètres qui influencent les délais de décoffrage ?

  • Les conditions ambiantes (froid, chaleur, humidité) constituent évidemment comme on l’a vu un paramètre important sur le temps de décoffrage.
  • Les caractéristiques de l’ouvrage : dimensions, efforts imposés au décoffrage.
  • Le béton : la qualité du béton (notamment sa classe de résistance), le type de ciment et son dosage, la quantité d’eau contenue dans le béton, l’utilisation éventuelle d’adjuvants (plastifiant, superplastifiants, accélérateurs de prise et/ou de durcissement, retardateur de prise).
  • La nature du coffrage et ses caractéristiques.

Comment décoffrer ?

  1. Enlever tout d’abord les coffrages latéraux qui n’ont pas d’influence sur la solidité de l’élément.
  2. Puis enlever les coffrages et étaiements sans secousses et sans chocs, et en évitant toute charge excessive ou toute détérioration de la structure.

Il convient de manipuler avec soin les panneaux coffrants lors du décoffrage.
Ne pas stocker ou appuyer du matériel contre le béton tout juste décoffré.