Quelle profondeur pour vos fondations ?

La profondeur des fondations

 

Vous voulez estimer la profondeur des fondations pour évaluer le coût de votre construction ?

Vous ne savez pas comment faire et vous n’avez pas envie de vous tromper. 

Les fondations jouent un rôle essentiel pour la durabilité de votre ouvrage. 

Elles peuvent aussi considérablement alourdir le coût de la construction. 

Cet article vous aide à estimer la profondeur idéale pour vos fondations.

 

Quel est le rôle des fondations ?

Pour que la construction tienne, il faut réaliser des fondations adaptées et qu’elles reposent sur un sol résistant et stable. 

Les fondations assurent la stabilité structurelle de l’ouvrage. 

Elles permettent :

  • la transmission des charges au sol,  
  • la répartition du poids de l’ouvrage sur le sol.

Le but des fondations est d’éviter les tassements et les infiltrations.

Les fondations jouent donc un rôle essentiel pour la durabilité de votre construction. 

 

Quels sont les différents types de fondations existantes ?

On distingue 2 types de fondations :

Les fondations superficielles

Il s’agit du type de fondation le plus courant. 

Elles sont particulièrement adaptées si votre terrain est de bonne qualité. 

Le sol stable doit être situé à moins de 3 mètres de profondeur. 

Les fondations superficielles sont aussi intéressantes si vous réalisez une construction légère avec de faibles charges par exemple une maison individuelle en bois. 

On distingue deux types de fondations superficielles : 

Les semelles filantes

Les semelles filantes consistent à couler des semelles continues en béton sous un mur ou sous plusieurs poteaux rapprochés. Il s’agit d’une solution économique et facile à mettre en oeuvre. Elles sont particulièrement utilisées pour la construction de maisons individuelles. 

fondation maison semelle filanteSemelle filante constituant les fondations d’une maison.

 

 

Le radier de fondation 

Contrairement aux semelles filantes, la dalle est coulée sur toute la surface de l’ouvrage. Le radier est plus coûteux que les semelles filantes mais il répartit les charges sur une plus grande surface. Il est adapté si la qualité du sol n’est pas optimale. 

fondation maison radier bétonCoulage d’un radier de maison.

 

 

Les fondations profondes

Parfois, la nature du terrain ( présence d’argile, de vase, de sable ou de tourbe)  exige que l’on mette en oeuvre des fondations profondes. Les fondations profondes sont également nécessaires quand il faut reprendre des charges importantes ( ouvrages de plusieurs étages, génie civil…)

Il s’agit de fondations dont la profondeur dépasse 3 mètres. Des puits,  des micro-pieux ou des pieux peuvent être utilisés pour reprendre les charges et servir de base stable à la construction. 

profondeur des fondationsDistinction entre les fondations superficielles et les fondations profondes.

 

Quels critères prendre en compte pour calculer la profondeur des fondations ? 

3 critères rentrent en considération pour calculer la profondeur des fondations. 

L’altitude

Les fondations doivent toujours être hors gel. Le gel provoque des gonflements et des fissures en phase de gel et un tassement du sol en phase de dégel. 

Le risque de gel varie en fonction des régions et de l’altitude. 

Le DTU 13.1 (qui remplace le DTU 13.11) qui concerne les fondations superficielles précise les profondeurs des fondations hors gel minimales à respecter.

La “profondeur hors gel” est la distance qui sépare le niveau bas des fondations de la surface du sol. 

Elle va de 50 cm dans les climats doux à plus d’1 mètre pour les climats montagneux. 

profondeur fondation hors gelProfondeur minimale requise pour la mise hors gel des fondations.

 

La nature de l’ouvrage

Une maison à ossature bois va amener moins de charges qu’une maison en maçonnerie. 

Une construction sur plusieurs étages va rapporter davantage de charges qu’une maison de plain-pied. 

La profondeur fondation muret de clôture sera moins importante qu’un mur d’une maison de plusieurs étages car elle reprend moins de charges.

La nature du sol

Si le terrain est de mauvaise qualité (argileux, inondables), vous n’aurez pas d’autres choix que de réaliser des fondations profondes. 

Il est difficile de connaître précisément cette donnée.

A ce niveau, vous pouvez : 

  • consulter le Plan de Prévention des Risques (PPR) en mairie,
  • interroger le voisinage, 
  • réaliser une étude géotechnique.

 L’étude de sol n’est obligatoire que pour les constructions dans des zones risquées (= construction PPR), sismiques et les lieux où les sols sont sensibles. 

Toutefois certaines banques l’exigent pour l’obtention du prêt, quelle que soit la zone. 

Cette étude coûte en moyenne 800 à 2000 euros. 

 

Quel est le prix des fondations  ?

Le prix varie énormément.
Il peut aller du simple au double selon la nature de votre terrain.
Sachez toutefois qu’en moyenne, il faut compter entre 80 et 170 € HT/m3. 

 

Conclusion fondation construction 

Vous disposez désormais de toutes les informations pour estimer la profondeur des fondations. Une fois que vous aurez défini le type de fondation adapté à votre projet, vous pourrez passer à la seconde étape : la construction. 

A ce niveau, n’hésitez pas à consulter notre guide pas à pas pour réaliser une fondation de type semelle filante.

Cet article vous a-t-il été utile ?