Réaliser une fondation pour mur de clôture

Comment réaliser une fondation pour un mur de cloture ?

Nous sommes nombreux à penser que pour construire un mur de clôture, il n’est pas nécessaire de réaliser des fondations. Et pourtant, si vous voulez qu’il soit solide et résiste au fil des années, vous devrez sans nul doute passer par cette étape. Dans cet article, nous vous expliquons comment faire une fondation pour un mur ou un muret de clôture.

A quoi sert la fondation d’un mur de clôture ?

Que votre ouvrage soit un simple muret ou bien un mur de clôture réalisé en parpaing (pour vous protéger du vis-à-vis par exemple), en brique, ou bien encore en pierre, les fondations sur lesquelles il reposera ne doivent pas être négligées.

En effet, celles-ci servent à répartir le poids du mur sur le sol support, évitant ainsi les tassements différentiels et donc les fissures voire les affaissements.

De plus, le mur étant ancré aux fondations, elles assurent donc son maintient et évitent qu’il ne s’effondre.

Par ailleurs, les fondations permettent de travailler sur une base plane, et donc de monter facilement tous types de murs, par exemple :

  • fondation mur parpaing ;
  • mur en pierre ;
  • mur en brique.

La fondation peut également supporter un muret servant de base à la fixation de clôtures :

  • clôture grillage ;
  • clôture en bois ;
  • clôture en fer forgé ;
  • clôture en béton ;
  • clôture végétal ;
  • autre type de clôture …

Vous l’avez compris, les fondations, même si elles ne se voient pas, sont primordiales pour la construction d un mur solide et durable. En cas de fondations insuffisantes, voire absentes, votre mur risque tôt ou tard de fissurer voire de s’effondrer.

Quelques précautions à prendre avant de commencer

Avant de construire un mur de clôture en parpaings, il est nécessaire de bien connaître la règlementation qui encadre ce type d’ouvrage. Voici quelques conseils :

  • Faites une déclaration préalable des travaux auprès du service urbanisme de votre mairie.
  • Si la hauteur du mur est supérieure à 2 mètres de haut, vous devez déposer un permis de construire.
  • Respectez les règles d’urbanisme et avisez vos voisins de votre projet.
  • Assurez- vous que votre futur mur clôture ou muret respecte les limites des propriétés.

Comment réaliser des fondations pour mur de clôture ?

Etape 1 – Détermination des dimensions de la semelle de fondation

Avant de creuser la tranchée pour votre fondation, vous devez déterminer sa largeur et sa profondeur.

Largeur

Généralement, la largeur de la fondation à réaliser correspond à l’épaisseur du mur majorée de 30cm.

Par exemple, pour un mur en parpaing de 20 cm d’épaisseur :
Largeur fondation = largeur parpaing + 30 cm = 50 cm

Profondeur

La semelle de fondation doit être à une profondeur suffisante afin qu’elle repose sur un sol d’assise à l’abri des conséquences du gel (hors gel). Cette profondeur dépend de la nature du sol et du climat. Si vous êtes en zone tempérée, il est nécessaire de descendre à au moins à 0,50 m minimum. Si vous êtes en montagne, prévoyez d’aller à au moins 1 m (cf DTU 13.12). En creusant à cette profondeur pour prendre appui, cela vous garantit une stabilité optimale pour votre ouvrage.

Une fois les dimensions de la fondation fixées, vous pouvez passer au creusement de la tranchée.

Etape 2 : creusement de la tranchée

Délimitez la tranchée de fondation par deux cordeaux parallèles tendus sur des piquets.

Creusez une tranchée aux dimensions de la semelle de fondation. Le creusement peut s’effectuer à la pelle et à la pioche pour des petites tranchées, voire à l’aide d’une mini pelle mécanique de location pour des tranchées importantes.

Comment faire si votre sol n’est pas suffisamment stable et que les parois de la fouille ne se tiennent pas ?

Il est alors nécessaire de coffrer la semelle avant de ferrailler et de couler le béton. Prévoyez alors de rajouter l’épaisseur des planches de coffrage lors du creusement de la fouille.

Etape 3 : préparation du fond de forme

Nivelez et compactez le fond de la tranchée à l’aide d’une dame manuelle.

Vérifiez la planéité à l’aide d’un niveau à bulle.

Coulez ensuite une épaisseur d’environ 4 cm de béton de propreté (béton maigre à faible teneur en ciment), et laissez-le durcir une journée.

 

Etape 4 – ferraillage

Sur le béton de propreté, placez une armature de semelle sur toute la longueur de la tranchée. Utilisez des armatures spécifiques pour semelles filantes prêtes à l’emploi, à 3 voire 6 filants.

Pour assurer un enrobage convenable des armatures par le béton, surélevez le ferraillage de fondation de 4 à 5 cm par rapport au fond de fouille avec des cales spéciales en plastique .

Ferraillage fondation mur de clôtureMise en place du ferraillage sur le béton de propreté.

Pour renforcer la stabilité de votre mur de clôture, prévoyez de mettre des poteaux en béton armé lors du montage du mur. Ceux-ci devront être placés dans les angles et tous les 3 mètres si possible.

Pour assurer la continuité du chainage entre l’armature de la semelle de fondation et l’armature des poteaux, positionnez aux emplacements des futurs poteaux des fers de poteaux (treillis métallique de forme carré), ou bien des aciers d’attentes verticaux qui assureront le chaînage avec les fers de poteau une fois la semelle coulée (ceux-ci doivent dépasser de la surface du futur seuil d’environ 60 cm).

Les fers de poteaux, ou bien les aciers de chaînage, doivent être solidement ligaturés à l’armature de la semelle de fondation à l’aide de fil à ligaturer et de tire fil.

Les armatures doivent être bien calées et bien les ligaturées avec afin qu’elles ne bougent pas au moment de couler le béton. Les aciers doivent se recouvrir largement.

Etape 5 – Commande de votre béton prêt à l’emploi

Même s’il est possible de préparer le béton soi-même à la bétonnière, mieux vaut prévoir de se faire livrer du béton prêt à l’emploi. En effet la réalisation de béton à la bétonnière est un travail long et pénible, avec une qualité de béton obtenue aléatoire.

A/ Calculez la quantité nécessaire

Calculez la surface de votre semelle de fondation en m2 (longueur x largeur), puis multipliez par son épaisseur pour avoir le volume de béton nécessaire en m3.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter notre page sur le Calcul du volume de béton nécessaire pour réaliser votre ouvrage.

B/ Commandez

Le coulage du béton de fondation doit être réalisé dès l’achèvement des fouilles ou dans un délai très court (24h, c’est parfait !)

Commandez votre béton prêt à l’emploi en remplissant par exemple le formulaire de demande de devis sur notre site.
Véritable alternative à la bétonnière, votre béton arrive tout prêt à être coulé.

Le béton prêt à l’emploi est la garantie de chantiers de bétonnage plus faciles, plus rapides et plus tranquilles !

Etape 6 – Coulage, mise à niveau et finitions

À l’arrivée du camion toupie, vérifiez que le bon de livraison correspond bien à votre commande, puis procédez au coulage du béton.

Coulage

Coulez le béton directement dans la fouille. Son niveau final doit se situer au ras du sol.

Utilisez une aiguille vibrante pour chasser l’air contenu naturellement dans le béton et pour s’assurer de sa bonne compacité.

Lors du coulage, il est important de veiller au bon enrobage des aciers par le béton

Mise à niveau

Une fois coulé, égalisez la surface du béton à la règle de maçon.

Vérifiez la bonne horizontalité à l’aide d’un niveau.

Finitions

Une fois le béton mis à niveau, talochez la surface du béton à l’aide d’une taloche en effectuant des mouvements circulaires puis lissez soigneusement la surface à l’aide d’une lisseuse.

Peaufinez l’arrondi des rebords de la semelle à l’aide d’un fer à bord (encore appelé fer à marche).

 

Voilà, la fondation de votre futur mur de clôture est désormais terminée. Laissez sécher le béton 7 jours minimum avant de débuter le montage du mur.