Béton ciré

Qu’est-ce que le béton ciré ?

Le béton ciré est un revêtement de sol minéral très tendance, apprécié pour décorer les sols murs, terrasses, plans de travail, crédences… Il donne de beaux effets de matière et permet une décoration personnalisée. Nature, avantage, application ou coût approximatif, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce matériau.

Les différentes technologies de béton ciré

Le béton ciré est à l’origine un béton pour sols industriels. Mais depuis que le béton ciré s’invite dans nos cuisines, salon, douches, et autres plans de travail, les produits ont évolués vers des revêtements minces décoratifs donnant l’aspect d’un béton ciré et bien plus faciles à appliquer. Si bien que de nos jours, l’appellation « béton ciré » regroupe différents produits à destination du grand public, qui n’ont en fait plus grand-chose à voir avec du béton.

Le béton ciré originel : le béton surfacé quartzé

Le béton ciré est à l’origine un « vrai » béton, utilisé principalement pour réaliser des sols industriels. Avec la conversion d’anciens bâtiments industriels en lofts dans les années 80, le béton ciré est apparu progressivement dans les pièces d’habitation. Cette technique spécifique, encore très largement utilisée, fait appel à un béton de dallage classique à la surface duquel on incorpore un durcisseur (quartz) pouvant éventuellement être coloré. L’incorporation du durcisseur en surface du béton encore frais se fait en plusieurs passes, avec entre chaque passe une opération de surfaçage mécanique à l’aide d’un hélicoptère à béton. Ces bétons sont mis en œuvre par des professionnels, appelés dallagistes. Ils peuvent être protégés contre les tâches par une cire ou bien un vernis.

Surfaçage à l’hélicoptère d’un béton ciré.

Les bétons cirés de nouvelle génération

Les coulis et enduits aspect béton ciré sont désormais capables d’imiter à la perfection le véritable béton ciré, tout en étant plus simples à mettre en œuvre.

Ces produits sont à base de mortier fin coloré de quelques millimètres. Contrairement à un vrai béton, ils ne contiennent aucun gravier. Voici leurs constituants principaux :

  • Du sable, qui lui donne sa finesse.
  • Le ciment en poudre, liant principal.
  • Des adjuvants, ou additifs, comme la résine liquide qui lui confèrent adhérence, résistance et élasticité pour éviter la fissuration.
  • Un pigment coloré.

Une fois sec, ils sont très résistants. Selon la destination, ils peuvent être protégés avec une cire pour embellir et donner un aspect soyeux, un bouche pores ou encore un verni pour l’imperméabiliser, le protéger contre les tâches, faciliter l’entretien et donner une finition mate, satinée ou brillante.

Les bétons cirés à base de coulis et d’enduits : des produits faciles à appliquer, pour tout décorer

Ce revêtement offre de nombreuses possibilités décoratives. Vous pourrez aussi bien ajouter une touche industrielle que créer une ambiance cosy et chaleureuse dans une pièce.
À couler, il s’apparente à un ragréage autolissant de 4 à 15 mm d’épaisseur environ, destiné uniquement aux sols intérieurs. Le résultat est une surface lisse, sans joints, qui agrandit visuellement les espaces.
À spatuler, c’est un enduit millimétrique de 2 à 4 mm d’épaisseur. Très adhérent, il s’applique manuellement sur tous types de surfaces, en vertical ou en horizontal. Le rendu, lisse ou texturé, plus ou moins nuancé, dépend directement de l’outil utilisé et des gestes de l’applicateur.

Un revêtement idéal pour l’intérieur comme pour l’extérieur

Le béton ciré à base de coulis ne s’applique que sur un sol intérieur. Alors que l’enduit millimétrique s’applique partout :

      • Sols.
      • Murs.
      • Plan de travail, crédence, plan vasque.
      • Ancien carrelage.

Les fabricants proposent différentes formulations, augmentant sa résistance selon la destination. Un vernis de finition adapté peut le rendre étanche. Il est alors idéal pour décorer salles de bains et cuisines. Il permet de réaliser des parois de douches sans joints, pour une hygiène optimale. Il trouve aussi sa place à l’extérieur, sur votre terrasse ou vos plages de piscine.

Entraînez-vous à bien l’appliquer, ou sollicitez un professionnel

Le béton ciré demande un peu de technicité pour obtenir un rendu esthétique satisfaisant. Un novice peut y parvenir seul, mais il vaut mieux privilégier la version enduit spatulé et les petites surfaces. Il est indispensable de s’entraîner à l’appliquer, sur des morceaux de contreplaqué, par exemple.
Vous trouverez sur Internet ou en magasin des kits complets de béton ciré type enduit à spatuler, pour une application en 3 étapes :

  • Primaire d’accrochage.
  • Enduit coloré, souvent livré sous forme d’une poudre et d’une résine liquide à mélanger.
  • Vernis ou cire de protection.
    L’intervention d’un professionnel paraît plus judicieuse pour les grandes surfaces et surtout pour la version coulis, d’application plus délicate. A titre indicatif, un béton ciré type enduit spatulé réalisé par une entreprise coûte environ 100 à 180 euros au m². Pour un sol coulé de qualité, comptez plutôt 300 euros. Ces prix peuvent varier selon la préparation de la surface et les difficultés de la mise en oeuvre.

L’essentiel à savoir pour bien préparer votre chantier

Le béton ciré s’applique sur une surface propre, solide, cohésive, saine et en bon état. Il ne convient ni sur les bois massifs qui travaillent, ni sur les sols textiles et les matières plastiques. Un ancien revêtement abîmé devra être déposé. Avant de commencer, une bonne préparation du support s’impose.

Voici l’outillage généralement nécessaire :

  • Une balance.
  • Un mélangeur et une perceuse.
  • Un couteau à enduire, une taloche plastique ou une lisseuse inox, et une éponge.
  • Un rouleau pour le primaire et le vernis.

Dans tous les cas, il faudra vous référer aux recommandations du fabricant du produit choisi, car celles-ci peuvent varier d’une marque à l’autre.