Béton coloré

Comment embellir vos extérieurs avec du béton de couleur ?

Le béton est un matériau utilisé depuis toujours dans la construction, où il est apprécié pour sa solidité et sa durabilité. Désormais, il est plébiscité pour la décoration des sols extérieurs. Découvrez comment obtenir un béton décoratif de couleur, pour quelles applications l’utiliser et quels sont ses avantages et inconvénients.

Le béton de couleur, un matériau très en vogue pour l’aménagement extérieur

Très tendance, le béton couleur habille tous vos espaces extérieurs :

  • Allées de jardin et chemins d’accès
  • Cours
  • Terrasses
  • Parkings
  • Descentes de garages
  • Plages de piscines
  • Aires de barbecue
  • Etc

Le béton teinté peut être décliné dans différentes finitions : simplement taloché ou lissé, il peut également servir de base pour du béton imprimé, matricé, bouchardé, poli, sablé, acidé ou désactivé. Chaque finition présente un aspect de surface et une texture différentes, et toutes sont disponibles dans une vaste palette de couleurs.

Comment obtenir un béton coloré ?

La coloration du béton se réalise grâce à des pigments naturels ou artificiels. Leur incorporation dans la matière se fait différemment selon que l’on souhaite obtenir une coloration de surface ou dans la masse du béton.

La coloration de surface grâce au durcisseur coloré

Un colorant durcisseur se présente sous la forme d’une poudre, mélange de ciment, quartz, pigments et éventuellement d’adjuvants. Le colorant durcisseur est appliqué par saupoudrage sur la surface de béton frais juste après talochage. Après imprégnation en surface par l’eau de ressuage du béton, la surface est alors lissée. En séchant, il forme une pellicule protectrice (couche d’usure) et colore le béton sur une faible épaisseur (quelques mm, en fonction de la quantité appliquée).

Ainsi coloré, ce type de béton peut recevoir une finition lissée (manuellement ou mécaniquement à l’aide d’un hélicoptère), matricée, imprimée ou polie.

Le béton teinté dans la masse par ajout de pigments

Un béton teinté dans la masse est obtenu en incorporant un colorant en poudre ou liquide directement dans la bétonnière, le malaxeur de la centrale à béton ou la toupie au moment de la fabrication.

Le béton coloré dans la masse peut recevoir une finition talochée ou lissée (manuellement ou mécaniquement), imprimée, bouchardée, polie, sablée, acidée ou désactivée.

Selon la finition choisie, l’utilisation d’un sable et/ou d’un gravier de couleur en complément de la coloration du liant joue également un rôle et donne des effets décoratifs particuliers.

Le blanc, le noir et toute la palette de teintes réalisables

En matière de béton coloré, tout est possible. La limite se situe en fonction des teintes proposées par le fournisseur de béton prêt à l’emploi ou de votre imagination si vous réalisez votre mélange à la bétonnière.

Le béton noir et le béton blanc existent. Tout comme en décoration intérieure, ces deux couleurs sont d’ailleurs très prisées pour leur élégance. Le noir ajoute une touche raffinée et donne du caractère aux extérieurs. Le blanc illumine et met en valeur votre habitat.
Entre les deux, une infinité de teintes est possible grâce à des colorants naturels (oxydes de fer) ou de synthèse.

Avantages et inconvénients du béton de couleur

Un revêtement tout-en-un pour une décoration durable et personnalisée

Un béton coloré extérieur assure à la fois la création d’une surface opérationnelle pour un usage donné et une décoration personnalisée. C’est une bonne alternative aux solutions de type dalle de béton avec carrelage collé. Il permet d’éviter les classiques problèmes de décollement ou de mauvaise tenue au gel.

Grâce à la large palette de teintes possibles et aux nombreux aspects de surface disponibles selon les traitements, le béton coloré offre une grande liberté de création dans la conception des aménagements. Il est capable de s’intégrer esthétiquement à tous les types de sites et de respecter leur environnement architectural. Avec un peu d’imagination, il est possible d’obtenir une décoration hautement personnalisée.

Par ailleurs, l’entretien de ce revêtement de sol est très réduit et sa coloration est durable (bien plus durable qu’une couche de peinture ou de résine colorée), tout particulièrement lorsqu’il est coloré dans la masse.

La coloration du béton dans la masse, un procédé difficile à maîtriser

Pour un colorant donné, l’utilisation d’un ciment blanc ou d’un ciment gris dans le mélange à béton ne donne pas la même teinte. Certains fournisseurs  de pigments présentent à titre indicatif les coloris attendus en fonction du ciment et du dosage en colorant, mais il y a inévitablement des écarts.

La couleur varie aussi selon les conditions de séchage du béton. Ainsi, deux bétons réalisés à des jours différents ne seront pas exactement de la même couleur.

La couleur du béton varie également en fonction des proportions du mélange, et notamment le mouillage. Il est donc difficile de reproduire deux gâchées de couleur identique à la bétonnière. Pour un résultat plus homogène, il est préférable d’acheter du béton coloré prêt à l’emploi (BPE) livré en toupie et plus simple à la mise  en œuvre . Mais sachez toutefois qu’il peut également y avoir une légère différence de teinte entre deux toupies. C’est ce qui fait le charme du matériau et il faut composer avec. Une astuce pour éviter que la différence de couleur entre deux toupies ne soit trop visible consiste à scinder les différents coulages grâce à un calepinage de pavés par exemple.

Enfin, il faut savoir que le béton coulé, une fois sec, est plus clair que le mélange à l’état frais. Aussi, mieux vaut réaliser des échantillons au préalable pour savoir à quoi s’attendre. L’application d’un produit de protection anti-tâches après environ 20 jours de temps de séchage vous permettra de raviver la couleur du béton et de faciliter son entretien.