Mettre en oeuvre du béton ciré

Comment faire du béton ciré ?

Les différentes techniques pour réaliser du béton ciré

Esthétique, tendance et facile d’entretien, le béton ciré existe maintenant non plus sous forme de béton, mais de coulis ou d’enduits.

  • Les coulis aspect béton ciré se coulent au sol sur une épaisseur de 5 à 10mm. Ces produits autolissant sont à base de ciment. Ils s’apparentent plus à des ragréages décoratifs plutôt qu’à un véritable béton.
  • Les enduits millimétriques aspect béton ciré s’appliquent sur une épaisseur d’environ 2mm, sur support horizontal ou vertical à l’aide d’une spatule. Ces produits, à base de résine, n’ont plus grand chose à voir avec du béton. Ils peuvent être utilisés en neuf ou en rénovation sur anciens supports. Ils vont venir remplacer un revêtement de sol classique.
    Il faut aussi savoir qu’avant qu’il ne s’invite dans nos cuisines, salon, douches, et autres plans de travail, le béton ciré est à l’origine un « vrai » béton, utilisé principalement pour réaliser des sols industriels. Cette technique spécifique (béton surfacé quartzé), encore très largement utilisée, fait appel à un béton de dallage classique à la surface duquel on incorpore un durcisseur (quartz) pouvant éventuellement être coloré. L’incorporation du durcisseur en surface du béton encore frais se fait en plusieurs étapes, avec à chaque étape une opération de surfaçage mécanique à l’aide d’un hélicoptère à béton.Les coulis et enduits aspect béton ciré sont désormais capables d’imiter à la perfection le béton ciré, tout en étant plus simples à mettre en œuvre. L’enduit millimétrique spatulé est le revêtement le plus facile à appliquer pour un novice. Découvrez comment faire un sol en béton ciré type enduit millimétrique spatulé en intérieurs et extérieurs, ou encore poser du béton ciré sur vos murs, carrelages, plan de travail…

Commencez par un diagnostic du support

Vérifiez que la surface à décorer est bien :

    • saine et sèche, sans moisissures ;
    • dure : elle ne se raye pas facilement ;
    • adhérente : le revêtement actuel ne se décolle pas ;
    • propre, sans, graisse, saleté ni poussière ;
    • plane, s’il s’agit d’un sol.

Il faut d’abord remédier aux éventuels désordres avant de commencer à faire du béton ciré. Vérifiez aussi si votre support est poreux ou fermé. Déposez quelques gouttes d’eau : un support poreux les absorbera.

Réunissez l’outillage et le matériel nécessaire

Il vous faut le matériel suivant :

    • Balance
    • Seau
    • Perceuse
    • Malaxeur
    • Eponge
    • Couteau à enduire
    • Taloche plastique et/ou lisseuse inox
    • Papier de verre de grain 80 ou 120 ou ponceuse orbitale
    • Rouleau à poils courts
    • Nécessaire de nettoyage
    • Equipements de protection : masque et lunettes pour le mélange, gants

Le plus simple est d’acheter un kit béton ciré complet. Il contiendra les produits nécessaires et adaptés au support à décorer : primaire, béton ciré et protection. Lisez bien le mode d’emploi du fabricant car les préconisations d’application peuvent varier selon les produits.

C’est le moment de faire du béton ciré !

1. La préparation du support

Tout commence par l’application d’un primaire qui limite l’absorption du support et favorise l’accroche du béton ciré. Selon que le support est poreux ou fermé, le produit est différent. Il s’applique au rouleau, en passes croisées. Laissez ensuite sécher.

Attention, certaines surfaces nécessitent une préparation spécifique. Les supports exposés à l’eau comme un sol extérieur, une douche ou un plan de travail doivent être étanches. Si nécessaire, il faut appliquer une résine d’étanchéité avant la sous-couche. Pour un carrelage, un mortier-colle appliqué par-dessus la sous-couche permettra d’éviter de voir apparaître les traces des joints sous le béton ciré.

2. Le béton ciré

Pour faire du béton ciré de type enduit millimétrique vous devrez généralement mélanger une poudre et une résine, dans un seau, sans ajouter d’eau. Brassez avec le malaxeur monté sur la perceuse, jusqu’à obtenir une pâte crémeuse.
Aidez-vous d’une balance et suivez bien les dosages de produits indiqués par le fabricant. Sinon, les couleurs de vos gâchées ne seront pas identiques et le résultat risque d’être décevant.

Appliquez alors votre béton ciré :

  1. Talochez une première couche de 2mm environ. Prélevez l’enduit avec le couteau, posez-le sur la taloche plastique ou inox, et étalez-le en tous sens en formant des petits arcs de cercle.
  2. Lissez les arêtes et gommez les imperfections avec une éponge à peine humide.
  3. Laissez sécher environ 2 heures, jusqu’à ce que le béton soit mat, toujours légèrement mou. Il ne doit plus coller au toucher.
  4. Appliquez la seconde couche, sur 1 mm environ. Appuyez bien sur la taloche pour lisser suffisamment et mêler les grains des deux couches. C’est le ferrage, plus prononcé avec une lisseuse en fer qu’en plastique. La lisseuse inox crée aussi des zones plus sombres, donnant un petit effet de relief. A vous de choisir !
  5. Laissez sécher au moins 24 heures et poncez. Insistez sur certaines zones pour créer des effets de matière. Aspirez ensuite la poussière.
Pour décorer un mur non soumis à l’abrasion et à l’eau, la première couche peut suffire.

3. La protection, pour un résultat durable

Une cire ou un vernis simple suffit pour protéger une surface peu exposée. Pour les surfaces soumises à l’eau (exemple : salle de bain) ou à un fort trafic, appliquez un bouche pores au rouleau puis un vernis haute résistance, pour maximiser la protection.
Une cire appliquée par-dessus un vernis renforce sa protection et ajoute un aspect soyeux.

Les produits de finition doivent être appliqués sur une surface parfaitement propre et sèche.