Classes d’exposition du béton

Les différentes classes d’exposition du béton

A quoi servent les classes d’exposition ?

Pour que l’ouvrage que vous devez réaliser soit durable dans le temps, la formule de béton doit être adaptée aux conditions environnementales auxquelles il sera soumis. En effet, pendant sa durée de vie le béton va être confronté à différentes agressions plus ou moins sévères (attaque due au gel, au sel, acides, sulfates et autres éléments chimiquement agressifs). La norme béton NF EN 206/CN prend en compte ces environnement agressifs en spécifiant différentes classes d’exposition pour le béton. Ces classes d’exposition définissent les différents environnements auxquels le béton pourra être soumis et les traduit en termes de choix de type de ciment et d’addition, de dosage minimal en ciment, de résistance minimale du béton, de quantité d’eau maximale autorisée dans le béton.

Quelles sont les différentes classes d’exposition ?

La norme NF EN 206/CN définit 18 classes d’exposition (voir tableau ci-après).

CLASSES D’EXPOSITION DESCRIPTION DE L’ENVIRONNEMENT
Pas de risque de corrosion des armatures ni d’attaque X0 Pour le béton non armé : toutes les expositions sauf l’abrasion, les attaques chimiques ou l’attaque par le gel/dégel
Risque de corrosion des armatures par carbonatation du béton XC1 Humide ou sec en permanence
XC2 Le plus souvent humide, rarement sec
XC3 Humidité modérée
XC4 Alternance d’humidité et de séchage
Risque de corrosion des armatures par les chlorures d’une provenance autre que ceux de l’eau de mer XD1 Humidité modérée
XD2 Le plus souvent humide, rarement sec
XD3 Alternance d’humidité et de séchage
Risque de corrosion des armatures par les chlorures de l’eau de mer XS1 Exposition à l’air véhiculant du sel marin, mais pas en contact avec l’eau de mer
 XS2 Immergé en permanence dans l’eau de mer
XS3 Exposition à des projections d’eau de mer, à des embruns, ou en zone de marnage
Attaque par le gel/dégel avec ou sans agent de déverglaçage XF1 Gel faible ou modéré, sans salage voir salage peu fréquent
XF2 Gel faible ou modéré, avec salage fréquent voire très fréquent
XF3 Gel sévère, sans salage voire salage peu fréquent
XF4 Gel sévère, avec salage fréquent voire très fréquent
Attaque chimique XA1 Environnement à faible agressivité chimique
XA2 Environnement d’agressivité chimique modérée
XA3 Environnement à forte agressivité chimique

Dans certains cas, le béton peut être soumis à plusieurs des actions décrites dans le tableau. Dans ce cas, les conditions d’environnement auxquelles il est soumis peuvent nécessiter d’être exprimées sous la forme d’une combinaison de classes d’exposition.

Précisions concernant les zones de gel en France :
Dans le cas d’attaque par le gel/dégel, les classes d’exposition XF1, XF2, XF3 et XF4 sont indiquées dans la carte donnant les zones de gel ci-après.

Comment choisir la classe d’exposition de mon béton ?

Selon l’ouvrage que vous allez réaliser, il est important de définir quelles seront les agressions auxquelles sera soumis le béton, et en fonction de cela de choisir une classe d’exposition béton adaptée.
Lors de la commande du béton, vous serez amenés à spécifier la classe d’exposition que vous souhaitez. En fonction de celle-ci, la centrale à béton vous livrera un béton conforme à la norme NF EN 206/CN qui respectera les exigences de la classe d’exposition choisie.
En fonction de la classe d’exposition choisie, la formule de béton sera différente, ainsi que bien évidemment le prix du béton.

Voici les classes d’exposition courantes :

Si vous avez un doute dans le choix de la classe d’exposition, demandez conseil lors de votre demande de devis.