Paramètres influençant le prix d’une toupie béton

Paramètres influençant le prix d’une toupie beton

Si vous vous apprêterez à commander du béton prêt à l’emploi (BPE) pour vos travaux de maçonnerie (pour réaliser une dalle de béton par exemple), vous allez devoir prendre en compte plusieurs paramètres qui influencent le prix du béton livré. Ces paramètres peuvent vous aider à estimer le prix toupie beton ou bien expliquer les différences de prix entre plusieurs devis de béton livré prêt à l’emploi.

1/ Le choix du type de béton que vous allez commander

Voici les paramètres qui influencent le prix du m3 de béton :

La classe d’exposition du béton :

Selon le type d’ouvrage que vous souhaitez réaliser et son environnement, la composition du béton va être différente. En effet, pour que l’ouvrage soit durable, la composition du béton doit être adaptée aux conditions environnementales auxquelles sera soumis l’ouvrage. Car selon l’environnement dans lequel il est placé, le béton va être confronté pendant sa durée de service à différents types d’agressions qui peuvent être plus ou moins sévères (attaque par sel, par les sulfates, par le gel, agression chimique…). La norme NF EN 206/CN relative au béton prend en compte la durabilité en s’appuyant sur la notion de classe d’exposition. Ces classes d’exposition définissent les différentes actions dues à l’environnement auxquelles le béton de l’ouvrage ou de chaque partie d’ouvrage vont être exposés pendant la durée d’utilisation de la structure. Elles traduisent cela en termes de choix de type de ciment et d’addition, de dosage minimal en ciment, de résistance minimale du béton, de quantité d’eau maximale autorisée dans le béton.
La norme NF EN 206/CN définie 18 classes d’exposition. Selon l’environnement de l’ouvrage et donc de la classe d’exposition du béton, la formule est adaptée et donc le prix du m3 de béton va être différent (le prix du béton se situe  en général entre 100 et 200 euros par m3).

Les éventuelles options choisies :

En fonction du type de béton ou de mortier, de l’ouvrage à réaliser ainsi que des conditions de coulage, il peut être judicieux de choisir un béton avec option(s).
Par exemple, opter pour un béton accéléré en cas de bétonnage par temps froid, un béton retardé en cas de bétonnage par temps chaud ou de coulage compliqué, un béton composé de petits gravillons pour une finition plus facile, un béton fluide voire autoplaçant pour faciliter le coulage, un béton fibré, un béton hydrofugé pour sa réduire la perméabilité à l’eau, un béton coloré dans la masse, un béton désactivé, etc…
Toute option impliquera des modifications au niveau de la formule (ajout d’adjuvant spécifique, de fibres, d’additions…). Ces modifications impacteront inévitablement le prix du béton.

2/ La distance séparant votre chantier du site de production du béton

Le prix d’une toupie béton varie selon la distance séparant votre chantier du site de production du béton. De façon mécanique, plus le chantier est éloigné du lieu de production du béton, plus les frais de transport seront élevés. Le choix de la centrale à béton impacte donc fortement le prix du béton livré. Il est important de choisir une centrale située à proximité de son chantier pour faire livrer du béton.

3/ Le secteur géographique où le chantier se situe

Le prix du béton en toupie diffère selon les secteurs géographiques, car les coûts des matières premières, de fabrication et de transport du béton diffèrent.
En effet, le prix des constituants utilisés pour produire le béton (ciment, granulats, additions, adjuvants) n’est pas le même partout. La nature des constituants du béton, la distance par rapport à leur site d’élaboration (cimenterie, carrières, …) et leurs modes d’approvisionnement (camions benne, voie fluviale ou rail) impactent leur prix.
Le coût de fabrication du béton va dépendre notamment de la taille de la centrale, de sa vétusté, de sa localisation, des frais fixes…
Le prix du transport du béton diffère également selon le secteur, notamment si l’on se situe en zone urbaine avec des risques d’embouteillages ou en zone rurale.

4/ Moyens de livraison en fonction de l’accessibilité du chantier

L’accessibilité du lieu de coulage du béton est importante car elle va conditionner le type de camion utilisé pour acheminer le béton.

Grâce aux goulottes dont il est équipé, une toupie (encore appelée camion toupie ou camion malaxeur) est à même d’assurer le déversement direct du béton jusqu’à environ 2,5m depuis l’arrière du camion.
Après, il arrive que le camion toupie ne puisse tout simplement pas accéder au point de coulage. Par exemple lorsqu’un portail d’accès est trop étroit ou bien si le béton doit être coulé en hauteur à l’étage.

Si le chantier est difficile d’accès, il est possible de faire appel à un camion spécial équipé d’équipements spécifiques pour acheminer le béton jusqu’au point de coulage.
Ces véhicules sont :
– Le camion malaxeur-tapis (appelé aussi camion-tapis) : c’est un camion toupie équipé d’un convoyeur (bande transporteuse) qui permet de desservir le béton à des distances de déchargement de 10 à 16 m, avec une amplitude en hauteur de moins de 5 mètres à plus de 8 mètres.
– Le camion malaxeur-pompe (appelé aussi mixo-pompe ou pumi) : c’est un camion toupie équipé d’une pompe à béton surmontée d’un bras articulé (la flèche). La flèche permet de desservir le béton jusqu’à 20m en ligne droite (en moyenne) et de 12 à 24m en hauteur.
– Le camion pompe : l’association d’un camion pompe avec une flèche pouvant atteindre jusqu’à 52 mètres avec un camion toupie permet d’allonger les distances d’intervention ou d’atteindre des zones d’accès difficiles.

Le recours à ces équipements spéciaux augmentera le prix de livraison.

5/ Le volume de béton livré

La livraison du béton par camion toupie se fait au m3 (mètre cube).

Selon le type de camion, la quantité de béton maximale pouvant être transportée est variable.

Les camions toupies classiques ont un volume de chargement maximal allant de 6 à 8 m3 de béton.

 

Si, par exemple, la quantité de béton nécessaire pour réaliser votre dalle est de 9 m3, il vous faudra deux livraisons de toupies de béton. A 1 m3 près l’écart de prix peut donc être conséquent s’il faut faire appel à un camion supplémentaire.

Si vous commandez une petite quantité de béton, généralement en dessous de 4 m3, il n’est pas rare d’avoir à payer un petit supplément dû au « transport incomplet » de 10 à 15 euros par m3 manquants. Ne soyez donc pas surpris du prix annoncé !