Camion pompe ou pompe automotrice

Qu’est ce qu’un camion pompe ?

Les camions pompes, appelés pompes à béton ou pompes automotrices, sont des camions exclusivement réservés à la manutention du béton. Ils n’en assurent pas le transport, mais permettent, sur chantier, d’acheminer le matériau du camion toupie au point de coulage, lorsque l’accès direct est impossible : obstacle, sol non stabilisé, coulage en hauteur…

Schéma d’une pompe automotrice

Caractéristiques des camions pompes

Pour effectuer ces missions, le camion est équipé d’un bras hydraulique articulé sur lequel est fixé un tuyau flexible au travers duquel le béton est pompé. Les longueurs de bras peuvent varier entre 20 et plus de 50 mètres.

Il est également possible de fixer des tuyaux supplémentaires au bout des bras lorsque la distance à parcourir est encore plus longue.

Les dimensions du camion pompe sont sensiblement les mêmes que celle d’un camion toupie : environ 10 m de long et 2,5 m de large.

Néanmoins, pour pouvoir déplier son bras, les camions doivent déployer des patins stabilisateurs. La largeur d’empatement au sol  du camion pompe varie selon la taille de la flèche : de 4 mètres pour les plus petites, jusqu’à 8 mètres pour les flèches de 50 m.

Avantages des camions pompes

  • Le pompage permet  de faciliter la mise en oeuvre du béton, en le déposant avec une grande précision sur le chantier : idéal pour remplissage de blocs à bancher par exemple.
  • Le débit de pompage peut être adapté au chantier : entre 20 et 150m3 par heure.

Prix d’un camion pompe

Le prix de la mobilisation de ces camions vient s’ajouter au prix du béton et de son transport. Selon la quantité de matériau commandée, les prestations sont facturées entre 25% et 50% du prix du béton. Un forfait minimum d’environ 250€ est appliqué pour l’immobilisation du camion.

Points de vigilance lors d’une livraison de béton avec pompage.

Lors de ce type de livraison, il est indispensable de s’assurer auparavant que le pompiste pourra réaliser son travail correctement et en toute sécurité.

A ce titre :

  • L’accès au point de stationnement doit être garanti.
  • La présence de lignes électriques pouvant gêner le déploiement du bras doit être signalé.
  • Si le camion stationne, partiellement ou entièrement sur la chaussée, une autorisation de stationnement doit être réalisée en mairie.