Les armatures pour béton armé

Les armatures pour béton armé

L’évolution des armatures pour béton armé

Aux premières heures du béton armé, les armatures étaient de simples tiges lisses de  » fers à béton  » comme on avait coutume de les appeler. Le remplacement progressif du fer par l’acier a permis un important gain de performances, et une meilleure maîtrise de la fabrication et de la mise en œuvre n’a fait que renforcer leur utilisation.
Les progrès se situent également au niveau de l’adhérence de l’acier au béton avec le recours à des aciers à relief amélioré. Les aciers à haute adhérence présentent une surface crantée par des reliefs en hauteur, les « verrous », ou en creux, les « empreintes », afin d’éviter qu’ils ne glissent dans le béton et d’assurer une meilleure transmission des efforts entre les deux matériaux.

Armatures en acier à haute adhérence, à verrous transversaux obliques.

Les aciers pour béton armé sont désignés par leur limite d’élasticité E (en MPa), leur nuance (doux, mi-dur, dur) et leur forme (lisse, haute adhérence). L’acier couramment utilisé dans le bâtiment est de désignation HA Fe E 500, soit un acier à haute adhérence (HA) présentant une limite élastique de 500 MPa.

Les différents types d’armatures

Les armatures, qui sont fabriquées à base d’acier pour béton armé, se présentent sous forme d’assemblages d’aciers filants, de cadres, d’étriers, d’épingles ou bien plus simplement de treillis soudés.

 

Ces armatures sont :
– Soit des « armatures assemblées« , prêtes à l’emploi : de modèle standard, elles sont fabriquées en usine à grande cadence, distribuées par les réseaux de négoce, elles sont livrées sur le chantier et prêtes à être mises en place dans le coffrage. Elles sont principalement destinées à la maison individuelle ou au petit collectif.

Exemples d’armatures sur catalogue.

Les treillis soudés sont couramment utilisés pour réaliser le ferraillage des dallages, radiers, voiles, planchers.

– Soit des  » armatures coupées-façonnées  » sur plans : pour les chantiers importants de béton armé, les armatures sont fabriquées à la demande, le plus souvent dans des ateliers spécialisés, et parfois sur chantier. Elles sont livrées sur chantier sous forme de barres coupées, façonnées en fonction des formes décrites sur les plans d’exécution. Elles sont alors assemblées sur le site, à proximité de l’ouvrage ou directement dans le coffrage.

Façonnage d’armatures sur chantier.