Réaliser un radier en béton armé

Comment faire un radier ?

Vous souhaitez réaliser un radier en béton ? Suivez notre guide pour découvrir les différentes étapes de construction d un radier.

Qu’est-ce qu’un radier ?

Le radier est une fondation superficielle. C’est une dalle porteuse continue de béton armé coulée à même le sol, qui sert d’assise stable à l’ensemble de la construction et également de plancher bas.

La totalité de la surface au sol est donc sollicitée. Le radier répartissant les charges sur une plus grande surface comparativement à d’autres types de fondations telles que les semelles filantes.

Comment faire un radier ?

1/ Conception du radier

Le radier est un système de fondation complexe qui nécessite une étude de sol par un Bureau d’Etude. Ne pas en faire peut conduire à l’ouverture de fissure dans le radier, mais aussi un tassement différentiel qui peut faire basculer la construction dans sa globalité.

2/ Délimitation de l’espace et point zéro

Commencez par délimiter la surface du radier selon les plans : on s’aidera pour cela de piquets et cordeaux.

Tracez les bords de votre radier au sol avec une bombe de peinture.

Définissez ensuite le point 0. Il correspond au niveau haut de votre radier par rapport au reste de la construction. Utilisez pour cela une lunette de géomètre ou un niveau à eau.

Marquez le point ainsi défini à l’aide d’un piquet planté hors des accès du chantier et des passages fréquentés. Il servira de point de référence durant tout votre chantier.

B/ Le terrassement

Commencez par déterminer la profondeur de l’excavation. Cette profondeur sera mesurée par rapport au point 0.

Le niveau du radier doit être à une profondeur suffisante pour mettre le sol d’assise à l’abri du gel.

Vous pouvez maintenant faire commencer le terrassement. Au vu de la surface et de la profondeur à creuser, il est recommandé de louer un engin de terrassement (pelleteuse ou mini-pelle mécanique).

C/ Mise en place des canalisations

Il est important de ne pas oublier de mettre en place tous les raccordements dont l’ouvrage aura besoin.

D/ La couche de forme

Déposer un feutre géotextile sur le fond de fouille : il créera une barrière physique entre la terre et les couches supérieures tout en permettant le passage des eaux de ruissellement.

Mettre en place la couche de forme. Son épaisseur minimale est de 20cm.

Elle est composée de matériaux sains, non argileux et compactables (grave de carrière concassée type 0/31,5mm par exemple).

Elle doit être compactée à l’aide d’une dame manuelle ou d’une plaque vibrante.

E/ Le coffrage

Afin de délimiter le radier et maintenir le béton jusqu’à sa prise, il est nécessaire de réaliser un coffrage périphérique.

L’idéal est d’avoir un coffrage dont la hauteur correspond à l’épaisseur souhaitée du radier : il servira alors également de guide pour la mise à niveau de la surface du radier.

Construisez un coffrage solide avec de bonnes planches en bois (bastaings par exemple). Fixez-le solidement en plantant des piquets derrière les planches.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article « faire un coffrage en bois pour une dalle béton« .

F/ Mise en place d’une interface

Disposez ensuite un film polyane au-dessus de la couche de forme.

Le polyane évite que la couche de forme ne se mélange au béton et empêche les remontées d’humidité dans le radier.

On veillera à ce que le polyane remonte le long des coffrages.

A noter qu’un radier étant une fondation, il n’est pas possible de mettre un isolant thermique en dessous. Celui-ci devra être disposé au-dessus du radier et recouvert par une chape.

G/ Le ferraillage du radier

Les plans de ferraillage

L’épaisseur du radier et les sections d’armatures doivent être déterminées selon les règles de calcul de béton armé. Elles dépendent de la nature de votre sol et des caractéristiques de votre projet. Un bureau d’études pourra réaliser ces calculs.

Les plans doivent comprendre :
– Le ferraillage horizontal (nappes de treillis soudé).
– L’éventuel ferraillage vertical (fers verticaux en attente qui permettront de solidariser les murs avec le radier).

La mise en œuvre du ferraillage

Celui-ci peut consister, par exemple, à disposer dans le tiers inférieur de l’épaisseur du radier une nappe de ST25C* et puis une seconde nappe de ST25C* dans le tiers supérieur.
(*ST25C = treillis soudé à mailles carrées de 25cm et de diamètre 7mm de fil.)

Pour réaliser un tel ferraillage horizontal :

  • Installez sur toute la surface une première nappe de treillis soudé ST25C.
  • Si vous devez assembler plusieurs panneaux, faites-les se chevaucher de la valeur d’une maille puis liez-les avec du fil de fer à ligaturer.
  • Disposez des cales d’armature en plastique de 5 cm de hauteur uniformément sur tout le treillis : en surélevant la première nappe de treillis soudé ils garantiront son bon enrobage.
  • Posez sur ce premier treillis des armatures de chainage (exemple : armatures de chainage 10x10cm) qui sont ici utilisées comme cales de manière à surélever le second treillis soudé et le disposer au niveau du tiers supérieur de l’épaisseur du radier. Ainsi, les deux treillis seront suffisamment espacés l’un de l’autre et enrobés au-dessus et au-dessous par 5 cm de béton.
  • Placez le second treillis soudé sur ce chaînage et ligaturez-le.

radierFerraillage d’un radier de maison.

H/ Commande du béton prêt à l’emploi

Calculez la quantité de béton nécessaire.

Calculez la surface de votre radier en m2 (longueur x largeur), puis multipliez par son épaisseur (15 cm minimum).

Pour plus de précisions, consultez notre article sur le calcul du volume de béton.

Commandez votre béton prêt à l’emploi.

Vous souhaitez savoir quel est le prix du béton pour radier ? C’est très simple : remplissez en quelques clics le formulaire de demande de devis sur notre site.

I/ Coulage du béton

Réceptionnez votre livraison de béton.

Coulez le béton en étalant au fur et à mesure à l’aide d‘un épandeur à béton et en contrôlant le bon enrobage des aciers.

Nivelez le béton, à l’aide d’une règle de maçon.

Vibrez le béton à l’aide d’une règle vibrante ou d’une aiguille vibrante. Il est possible de commander un béton autoplaçant qui permet d’éviter cette opération.

Talochez la surface et lissez-la à l’aide d’une lisseuse.

Pour éviter que le béton ne sèche trop vite et ne fissure, il est impératif de pulvériser un produit de cure à la surface du radier. Consultez notre article sur la cure du béton pour plus d’informations.

Votre fondation radier est finie ! Il n’y a plus qu’à laisser sécher le béton pendant 28 jours afin que le durcissement du béton soit complet.