Béton et ciment : quelle est la différence ?

Beton ou ciment : quelle différence ?

 

Dans le langage courant le ciment et le béton sont souvent confondus.

Si la différence entre ciment ou beton ne vous semble pas claire, alors cet article est fait pour vous !

Différence béton ciment : explications

Le béton est un matériau de construction qui est fabriqué à partir d’un mélange de plusieurs constituants : l’eau, le sable, les graviers et bien sûr le ciment.

Quelle est la différence entre béton et ciment ? C’est simple : le ciment est l’un des constituant du béton.

Le ciment : constituant essentiel du béton

Le ciment l’un des constituants entrant dans la recette du béton. Il n’est jamais utilisé seul et se présente sous la forme d’une poudre fine, grise ou blanche dans le cas du ciment blanc. Il est vendu en sacs de ciment ou en vrac.

du cimentLe ciment a l’aspect d’une fine poudre grise. Au contact de l’eau il forme une pâte durcit.

Le ciment fait parti de la famille des liants hydrauliques, c’est-à-dire que mélangé à l’eau il forme une pâte fait prise et durci progressivement (le ciment a besoin d’eau pour faire prise).

Dans le béton, le ciment joue le rôle de colle qui permet de lier les granulats (sable, graviers) entre eux. C’est simple : sans ciment, le béton n’aurait aucune résistance !

Le ciment est obtenu à partir d’un mélange de calcaire et d’argile. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article « Le ciment : composition et fabrication ».

Les principales utilisations du ciment sont :

  • le béton (mélange de ciment, de sable, de gravillon et d’ eau),
  • le mortier (mélange ciment sable eau),
  • et le coulis (mélange ciment eau).

 

Voici les différents types de ciments courants utilisables pour faire du mortier et du béton armé :

  • Le ciment Portland (ciment classique).
  •  Le ciment Portland composé (mélangé avec des cendres volantes, du laitier de haut fourneau, ou bien du filler calcaire).
  • Le ciment de haut fourneau.

 

Il existe également d’autres types de ciments :

  • Ciment blanc.
  • Ciment à maçonner.
  • Ciment prompt (ciment à haute résistance avec prise rapide).
  • Ciment alumineux fondu (ciment durcissant rapidement, et présentant également un bon comportement à la chaleur et aux milieux agressifs).
  • Ciment pour travaux à la mer (PM, prise mer).
  • Ciment pour travaux à haute teneur en sulfates (ES).

Le béton : matériau de construction utilisé pour le gros oeuvre

Le béton est un mélange de ciment, d’eau, de sable et de graviers.

 

du béton

Aspect du béton frais utilisé pour le coulage d’une dalle.

C’est sa composition relativement simple qui le rend extrêmement robuste, lui procure des propriétés mécaniques exceptionnelles, et qui fait de lui le matériau de prédilection pour réaliser le gros œuvre des bâtiments ou des travaux de rénovation, tels que les éléments de structure suivants :

  • Dalles, Poutres
  • Radiers ;
  • Planchers ;
  • Poteaux ;
  • Linteaux ;
  • Murs ;
  • Etc.

 

Le béton est également utilisé dans le domaine de la voirie, des travaux publics, et également pour réaliser des ouvrages d’art et de génie civil (les ponts, les tunnels et ouvrages souterrains, les barrages, les centrales nucléaires et les aéroports, les grands ouvrages architecturaux, etc).

Il existe différents types de bétons : béton décoratif, béton fluide, béton autoplaçant, béton fibré, béton hautes performances, béton coloré, etc…

Voilà, vous savez désormais quelle est la différence entre ciment et béton.

Vous souhaitez obtenir un devis pour du béton ? N’hésitez pas à remplir en quelques clics notre formulaire.

Et le mortier dans tout ça ?

Nous avons vu plus haut la différence ciment béton. Voici maintenant la différence entre mortier et ciment.

Le mortier est un matériau très proche du béton dans sa composition.

Cependant, contrairement au béton, il n’y a pas de gravillons dans le mortier.

Le mortier un mélange de sable et d’eau auquel on ajoute un liant : soit du ciment (mortier de ciment), soit de la chaux (mortier de chaux), soit un mélange des deux (mortier bâtard). Une fois le mélange effectué, il forme une pâte puis qui durcit progressivement. Sa résistance mécanique est généralement moins importante que le béton.

On l’utilise pour réaliser le second œuvre :

  • Pour les mortiers colles, enduits ;
  • Pour assembler des briques, des parpaings ;
  •  Pour sceller des éléments ;
  • Pour faire des chapes ;
  • Etc.

 

Le mortier complète donc le gros œuvre qui peut être selon les cas réalisé en béton.

Il existe différents types de mortiers : mortier de chape, mortier d’enduit, mortier de calage, mortier de scellement, mortier de montage de parpaing, de pierre ou de briques, etc…