Classes de résistance du béton

Quelles sont les différentes classes de résistance du béton ?

A quoi servent les classes de résistance ?

La résistance à la compression est la caractéristique la plus importante recherchée pour le béton durci. C’est sur elle que se basent le calcul et le dimensionnement d’une structure en béton.
Conventionnellement, le béton est classé selon sa résistance mécanique en compression mesurée à 28 jours. Elle est exprimée en méga-pascals (MPa). La norme NF EN 206/CN définit 16 classes de résistance normalisées pour les bétons normaux.
Lors de la commande de votre béton, vous allez devoir spécifier au fabricant la classe de résistance que vous souhaitez pour réaliser votre ouvrage. Le choix d’une classe de résistance doit être effectué parmi les différentes classes de la norme. C’est la seule manière de définir sans ambiguïté la résistance à la compression que vous exigez.

Déchiffrer une classe de résistance

La classe de résistance à la compression des bétons à 28 jours est désignée par la lettre C de “Concrete” suivi de deux nombres correspondant aux résistances mesurées respectivement sur éprouvettes cylindriques et cubiques (exemple C25/30). Les classes de résistance à la compression correspondent à des résistances caractéristiques, c’est-à-dire des résistances contractuelles sur laquelle le producteur s’engage.

Quelles sont les différentes classes de résistance ?

Le tableau suivant présente les 16 classes de résistance des bétons normaux suivant NF EN 206/CN.

Ces classes de résistance sont valables pour les bétons de masse volumique normale et les bétons lourds. Pour les bétons légers, d’autres classes sont utilisées et indiquées par les lettres LC à la place de C.

Choix de la classe de résistance

La classe de résistance des bétons de structure est déterminée lors du calcul de dimensionnement de l’ouvrage. Ce dimensionnement est effectué selon les Eurocodes, qui sont des normes européennes relatives à la conception et au calcul des structures en béton armé. Selon l’importance du chantier, il est de la responsabilité d’un bureau d’études spécialisé ou de l’entreprise pour les plus petits ouvrages.
Si votre ouvrage a fait l’objet d’un dimensionnement, reportez-vous donc à la note de calcul qui mentionne la classe de résistance du béton à utiliser.

La classe de résistance fixée par le calcul de dimensionnement de l’ouvrage est totalement indépendante de la classe de résistance mentionnée par la norme NF EN 206/CN comme exigence complémentaire de durabilité.

En effet, la norme NF EN 206/CN fixe des classes de résistances minimales à respecter en fonction de la classe d’exposition du béton choisie pouvoir satisfaire les critères en matière de durabilité (voir tableau suivant).

CLASSE D’EXPOSITION CLASSE DE RESISTANCE MINIMALE
  X0
  XC1 – XC2 C20/25
  XC3 – XC4 – XD1 – XF1 – XF2 C25/30
  XD2 – XS1 – XS2 – XF3 – XF4 – XA1 C30/37
  XD3 – XS3 – XA2 C35/45
  XA3 C40/50

Lors du choix d’une classe de résistance pour un élément en béton, il est souhaitable de vérifier la correspondance entre la classe de résistance issue du calcul du dimensionnement et celle mentionnée dans la norme NF EN 206/CN pour que le type de béton respecte les exigences en matière de durabilité. Selon les cas, il est possible que la classe de résistance finale du béton à commander soit plus élevée que celle prescrite lors du dimensionnement pour pouvoir satisfaire les critères en matière de durabilité.

 

Pour les petits ouvrages peu sensibles n’ayant pas fait l’objet d’un dimensionnement (note de calcul), il est possible de se baser sur les exigences de la norme NF EN 206/CN pour le choix de la classe de résistance (voir tableau précédent). Pour ces petits projets, les bétons de C20/25 à C30/37 suffisent généralement.
Par exemple :

  • Pour réaliser une dalle extérieure : un béton C25/30, en classe d’exposition XF1, sera à minima nécessaire.
  • Pour réaliser une dalle intérieure : un béton C20/25, en classe d’exposition XC1, sera à minima requis.
  • Pour réaliser une fondation : un béton C20/25, en classe d’exposition XC2, sera à minima mis en oeuvre.
  • Pour réaliser une table de compression sur un plancher poutrelles/hourdis : un béton C25/30 en classe d’exposition XC1, sera à minima exigé.
  • Pour réaliser une plage de piscine : un béton C30/37, en classe d’exposition XD2, sera à minima nécessaire.