Le béton pour ouvrages agricoles

Le béton agricole

 

Le béton est la solution adaptée aux besoins des constructions agricoles, grâce à ses qualités de durabilité (résistance aux agressions chimiques notamment) et de résistances mécaniques.

Le béton agricole : pour quoi faire ?

Le béton pour ouvrages agricoles est adapté pour réaliser les radiers, les dallages et les voiles des constructions suivantes :

  • Bâtiments d’élevage (élevage de porcs, bovins, volailles, chevaux, caprins/ovins).
  • Aires de stockage agricole (ensilage d’herbes, de maïs, stockage de céréales, fourrage, engrais, maraîchage, produits de traitement).
  • Hangar agricole béton.
  • Fosses à lisier et fumières.
  • Salles de traite.

 

bâtiment d'élevage en bétonBâtiment d’élevage avec dallage béton.

Le choix du béton : un élément déterminant

Le choix du type de béton est important car il conditionne la durabilité de l’ouvrage.

Ses caractéristiques (résistance, dosage, type de ciment, …) doivent ainsi être parfaitement adaptées au type d’ouvrage et à son environnement.

En effet, pendant sa durée de service le béton va être confronté à différentes agressions plus ou moins sévères (attaques due au gel, au sel, aux acides, aux sulfates et autres éléments chimiquement agressifs). C’est pourquoi il est préférable de réaliser votre ouvrage en béton prêt à l’emploi livré par camion toupie plutôt que de faire le béton à la bétonnière.

Le béton prêt à l’emploi est conforme à la norme béton NF EN 206/CN. Celle-ci prend en compte ces environnement agressifs en spécifiant des classes d’exposition pour le béton.

Ces classes d’exposition définissent les différents environnements auxquels le béton pourra être soumis et les traduit en termes de choix de type de ciment et d’addition, de dosage minimal, de résistance minimale du béton, de quantité d’eau maximale autorisée dans le béton.

En fonction de la classe d’exposition choisie, la formule de béton sera différente.

Selon l’ouvrage que vous allez réaliser, il est important de définir quelles seront les agressions auxquels sera soumis le béton, et en fonction de cela de choisir une classe d’exposition adaptée.

Lors de la commande du béton, vous serez amenés à spécifier la classe d’exposition que vous souhaitez. En fonction de celle-ci, la centrale à béton vous livrera un béton conforme à la norme NF EN 206/CN qui respectera les exigences de la classe d’exposition choisie.

 

Quel béton choisir ?

1/ Choix de la classe d’exposition du béton agricole

Béton et substances agricoles : les bétons agricoles sont généralement soumis à des attaques chimiques.

Le cas échéant, le béton devra donc répondre à la classe d’exposition XA (béton soumis aux attaques chimiques).

Bon à savoir : la définition et la classification des environnements chimiquement agressifs et les recommandations pour la formulation des bétons sont données dans le fascicule de documentation FD P 18-011.

 

Selon le degré d’agressivité chimique du milieu, et tout particulièrement le pH, vous pourrez choisir :
Pour les cas courants (agressivité faible ou modérée), un béton de classe d’exposition XA1 ou XA2.
Pour les milieux fortement agressifs, un béton de classe d’exposition XA3.

 

Classe d’exposition – Agressivité chimiqueXA1 – FaibleXA2 – ModéréeXA3 – Forte
pH6,5 ≥ pH ≥ 5,55,5 > pH ≥ 4,54,5 > pH ≥ 4

Tableau : Choix de la classe d’exposition du béton en fonction du pH du milieu dans lequel il se trouve (selon le fascicule FD P 18-011).

 

Pour des ouvrages tels que des silos d’ensilage pouvant être exposés à des jus dont le pH est inférieur à 4, des précautions supplémentaires, comme la mise en œuvre d’une protection (type enduit, peinture ou résine) ou la réalisation d’une dalle d’usure rapportée, sont nécessaires.

 

choix du type de béton agricoleSchéma : choix de la classe d’exposition du béton agricole.

2/ Choix de la classe de résistance du béton agricole

La résistance requise pour le béton est déterminée lors du calcul de dimensionnement de l’ouvrage. Si votre ouvrage a fait l’objet d’un dimensionnement, reportez-vous donc à la note de calcul qui mentionne la classe de résistance du béton à utiliser.

Sinon, vous pouvez très bien vous référer à la norme béton NF EN 206/CN. En effet, celle-ci fixe la classe de résistance minimale à garantir en fonction de la classe d’exposition du béton choisie (voir tableau suivant).

Tableau : Choix du béton selon les types d’ouvrages agricoles.

Ouvrages agricolesClasses d’exposition du bétonClasses de résistance minimale du béton (1)
Parcs de stabulationXA1*C30/37
Fosses à lisier et à fumier, aires d’ensilageXA2* ou XA3*C35/45 ou C40/50
Fondations et dallages intérieurs en contact avec le solXC1**C25/30
Intérieur de bâtiment agricole béton (milieu sec) : poutres, planchers, poteauxXC1C25/30
Bétons extérieurs non protégés : murs, plateformesXF1*** ou XF3***C25/30 ou C30/37
Voiries extérieures, plateformes exposées au gel et aux sels de déverglaçageXF2*** ou XF4***C25/30 ou C30/37

(1) Se référer aux études de dimensionnement de l’ouvrage qui peuvent exiger une classe supérieure.

* Selon le degré d’agressivité chimique et tout particulièrement le pH, il y a lieu de se référer au fascicule FD P 18-011.

** Si le béton est exposé à une attaque chimique, utiliser les classes XA1, XA2 ou XA3.

*** Selon zones de gel.

 

3/ Choix de la classe de consistance

L’ouvrabilité ou maniabilité est la qualité essentielle du béton frais, qui le rend apte à remplir n’importe quel volume. Ceci à condition que la formule soit adaptée et que les moyens de mise en œuvre soient appropriés.

L’ouvrabilité se définit comme l’aptitude d’un béton à remplir les coffrages (ou les moules) et à enrober convenablement les armatures.

La grandeur qui caractérise l’ouvrabilité du béton est la consistance. Sa mesure peut être facilement effectuée sur chantier avec la méthode du cône d’Abrams ou « slump test », qui est un essai d’affaissement d’un volume de béton de forme tronconique.

On distingue cinq classes de consistance dans la norme béton NF EN 206/CN :

  • La classe S1 : consistance ferme, affaissement de 10 à 40 mm. Cette consistance est généralement utilisée pour faire les bordures et caniveaux en béton extrudé.
  • La classe S2 : consistance plastique, affaissement de 50 à 90 mm. Cette consistance est généralement utilisée pour les ouvrages présentant des formes de pente dépassant les 5%.
  • La classe S3 : consistance très plastique, affaissement de 100 à 150 mm. Cette consistance correspond à celle d’un béton classique.
  • La classe S4 : consistance fluide, affaissement de 160 à 210 mm. Cette consistance permet au béton de se mettre en place plus facilement qu’un béton S3. Cependant elle est déconseillée en cas de pente supérieure à 2%.
  • La classe S5 : consistance très fluide, affaissement ≥ à 220 mm. Consistance dans laquelle se situe les bétons autoplaçants et autonivelants. La mise en place est simplifiée et plus rapide. Pas besoin de vibrer ce type de béton, il se compacte sous son propre poids. Ils ne conviennent pas pour faire des ouvrages présentant une pente.

 

Plus l’affaissement du béton est élevé, plus il est fluide et facile à tirer.

La consistance est réglée lors de la fabrication du béton à la centrale à béton, par modification du dosage en adjuvant plastifiant.

 

 

La commande du béton prêt à l’emploi pour ouvrages agricoles

Voici les informations à préciser à la centrale pour commander du béton :

  • L’adresse du chantier.
  • Le type de camion (camion toupie, camion pompe, camion tapis, etc).
  • La date et l’heure de livraison, ainsi que le rythme d’approvisionnement souhaité.
  • Le volume de béton à livrer.
  • Le type de béton.

Les informations minimales pour définir le type de béton au regard de la norme 206/CN sont :

  • Type : BPS (Béton à Propriétés Spécifiées).
  • Conformité à la norme béton NF EN 206/CN.
  • Classe d’exposition (XF1, XA1, XA2, XA3, …).
  • Classe de résistance (C25/30, C30/37, C35/45, C40/50 …).
  • Dimension maximale des granulats (10mm, 20mm, …).
  • Classe de consistance (S2, S3, S4, béton autoplaçant, …).
  • Classe de chlorures (Cl 0,40 pour le béton armé).

 

Exemple de désignation normative d’un béton :
BPS NF EN 206/CN C30/37 XA1 D20 S3 Cl 0,40

Vous constatez que commander du béton demande une certaine organisation.

Des plateformes comme bétondirect.fr peuvent vous garantir la meilleure expérience en matière de livraison mais aussi le meilleur prix du béton.

 

Vous savez désormais tout sur le béton pour le secteur agricole.

Vous souhaitez réaliser un ouvrage agricole en béton ? N’hésitez pas à lire notre article à ce sujet.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?