Réaliser un mur en bloc à bancher

Conseils pour réaliser un mur en bloc a bancher

Vous allez construire un mur de soutènement, les parois de votre piscine, les murs de la descente de votre garage, de la cave ou d’un sous-sol enterré… Et si vous utilisiez des blocs à bancher ?
Dans cet article nous vous guidons pas à pas pour réaliser un mur en bloc à bancher.

Le bloc à bancher : caractéristiques, utilisations et pose

Quelles sont les caractéristiques d’un bloc à bancher ?

Le bloc à bancher, également appelé bloc de coffrage, bloc coffrant, ou parpaing à bancher, est un bloc en béton préfabriqué en usine. Sa partie centrale est creuse, c’est ce qui le différencie du parpaing classique.

Les blocs à bancher sont généralement en béton, bien que d’autres matériaux soient également disponibles (bloc a bancher polystyrene par exemple).

Les blocs à bancher existent en différentes largeurs, selon l’épaisseur du mur que l’on veut réaliser : 15, 20 ou 27 cm. Leur longueur standard est de 50 cm. Leur hauteur mesure 20 ou 25 cm.

blocs à bancherExemples de blocs à bancher.

Dans quels cas peut-on utiliser un bloc à bancher ?

Les blocs à bancher permettent d’assembler facilement et rapidement un mur.

Grâce à ces matériaux de construction, vous obtiendrez un mur en béton armé d’une grande solidité.

Le bloc à bancher est adapté pour réaliser tout type de parois : mur de piscine, mur de clôture, mur de soutènement, mur de maison, etc.

Comment pose-t-on des blocs à bancher ?

Le mur est bâti par empilement à sec de blocs à bancher, dans lesquels on coule du béton après y avoir glissé des ferraillages verticaux et horizontaux.

monter un mur en blocs à bancherMontage d’un mur par empilement de blocs à bancher.

Bon à savoir : La réalisation d’un mur en blocs à bancher doit s’effectuer conformément au DTU 20.1.

Les différentes étapes pour réaliser un mur en bloc à bancher

1/ Préparation

Dans un premier temps, il  est nécessaire de réaliser les fondations de votre mur en parpaing a bancher.

Les fondations servent à ancrer le mur dans le sol. Elles sont nécessaires pour tout mur, quel que soit ses dimensions et sa fonction.

Besoin de conseils sur la réalisation des fondations ? N’hésitez pas à consulter notre article « Réaliser une fondation pour un mur ».

2/ Montage des blocs

A/ Posez le 1er rang

Tracez l’emplacement du mur à l’aide d’un cordeau à tracer.

Les armatures en attentes doivent respecter le plan de ferraillage préconisé par le fournisseur de bloc à bancher.

Posez le premier rang de parpaings à bancher sur un lit de mortier, afin de pouvoir régler les blocs en partie supérieure, à l’aide d’un niveau et d’une règle.

Posez les blocs d’angle et tendez un cordeau sur la longueur du mur.

Enfilez les blocs sur les armatures verticales. Ils doivent être montés à bords verticaux jointifs.

Pour chaque bloc posé, vérifiez le niveau, l’aplomb ainsi que l’alignement à l’aide d’une règle de 2 m et en se référant au cordeau tendu.

Bon à savoir : La mise à niveau du premier rang de blocs à bancher doit être particulièrement soignée afin que l’empilage à sec des autres rangs se déroule dans de bonnes conditions.

B/ Posez les rangs suivants

Poursuivez le montage de votre mur par empilement à sec des blocs à bancher alignés au cordeau.

Les blocs doivent être montés avec un décalage minimal du tiers de la longueur du bloc entre chaque rangée.

Vérifier régulièrement le niveau, l’aplomb ainsi que l’alignement des blocs.

mur en bloc à bancherPose de la deuxième rangée de blocs coffrant.

C/ Ferraillez

Mettez en place les aciers d’armature (chaînages horizontaux et verticaux) au fur et à mesure de l’avancement des rangées, en suivant le plan de ferraillage du fournisseur de bloc à bancher.

D/ Positionnez les coffrages d’arase

L’arase constitue le dernier niveau du mur. Ce niveau d’environ 5 cm sert à corriger les erreurs de niveau.

Réalisez un coffrage périphérique pour l’arase en mettant en place sur la partie supérieure des parois du dernier rang des planches parfaitement de niveau afin d’y couler le béton. Ces planches sont maintenues par des serre-joints.

3/ Commande de votre béton prêt à l’emploi

Même s’il est possible de préparer le béton soi-même à la bétonnière, mieux vaut prévoir de se faire livrer du béton prêt à l’emploi. En effet la réalisation de béton à la bétonnière est un travail long et pénible, avec une qualité de béton obtenue aléatoire.

A/ Calculez la quantité nécessaire

Reportez-vous à la fiche technique des blocs à bancher utilisés pour votre chantier : vous y trouverez la quantité de béton de remplissage recommandée en litre/m2.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter notre page sur le calcul du volume de béton nécessaire pour réaliser votre ouvrage.

Bon à savoir : le montage des blocs de coffrage est généralement limité à une hauteur de coulage de 1,50 m par jour. Si votre mur est plus haut, prévoyez d’échelonner les livraisons de votre béton.

B/ Commandez

Commandez facilement votre béton prêt à l’emploi pour bloc à bancher en remplissant par exemple notre formulaire de demande de devis.

Véritable alternative à la bétonnière, votre béton arrive tout prêt à être coulé.

Le béton prêt à l’emploi est la garantie de chantiers de bétonnage plus faciles, plus rapides et plus tranquilles !

4/ Remplissage des blocs

A/ Réceptionnez votre commande de béton

A l’arrivée du camion, vérifiez que le bon de livraison correspond bien à votre commande.

B/ Mise en œuvre du béton

Le béton est coulé à l’aide d’un camion pompe dans les poches verticales des blocs de façon régulière en commençant par les angles.

Afin de répartir la pression sur les blocs, leur remplissage doit se faire par couches successives de 30 cm.

Contrôlez régulièrement l’aplomb.

Pour assurer un bon remplissage, compactez le béton à l’aide d’une tige. Ne pas vibrer le béton pour éviter tout risque d’éclatement des blocs sous l’effet de la poussée du béton de remplissage.

Le montage des blocs de coffrage étant généralement limité à une hauteur de coulage de 1,50 m par jour, arrêtez le coulage du béton à un minimum de 5 cm au-dessous de la rangée en attente. Ceci afin d’éviter une reprise de bétonnage au droit du joint horizontal entre blocs.

Remplissage d'un mur en blocs à bancherRemplissage des blocs avec du béton prêt à l’emploi.

Enlever les résidus de béton frais présents sur la face supérieure des blocs du dernier rang à l’aide d’une brosse humidifiée, pour ne pas qu’ils gênent la pose du rang suivant.

Laissez durcir le béton au minimum 24 heures avant de poursuivre l’élévation de votre mur.

Une fois arrivé en haut de votre mur, terminez le coulage du béton en le répartissant uniformément à la truelle jusqu’en haut du coffrage d’arase.

Ensuite, lissez l’arase avec une règle ou une chute de tasseau, en prenant appui sur le coffrage.

Bon à savoir : certains types de blocs disposant d’un avis technique du CSTB, autorisent le coulage du béton sur une hauteur plus importante, correspondant généralement à une hauteur d’étage courant, moyennant la mise en place d’étais (se renseigner auprès de votre fournisseur de blocs).

Si vous devez remblayer contre votre mur, attendre 28 jours que le béton ait totalement durci.

Voilà, votre mur en bloc à bancher est désormais terminé !