Couler du béton par temps chaud

Conditions particulières de bétonnage : couler du béton par temps chaud

Les conditions climatiques ont une influence très importante sur la qualité finale du béton. On doit s’en préoccuper dès la commande et jusqu’à sa maturité en passant par sa fabrication, son transport, sa mise en oeuvre et sa cure.

On parle de bétonnage par temps chaud lorsque la température extérieure est ≥ 25°C.

Une température élevée agit de manière néfaste sur les caractéristiques des bétons frais ou à jeune âge.

Conséquences d’une température ambiante élevée sur le béton frais

Les conséquences sont les suivantes :

  • Une perte de maniabilité rapide du béton, qui, en outre, peut se manifester très rapidement après le démarrage de la mise en œuvre du béton. La solution de rajouter de l’eau dans le camion toupie sur le chantier pour palier à cette perte d’ouvrabilité est tout à fait à proscrire car elle entraîne une forte détérioration de la résistance du béton par la suite.
  • Une augmentation de la température du béton frais, engendrant une diminution du temps de prise et une accélération du processus de durcissement.
  • Une dessication (séchage) rapide du béton durant sa mise en œuvre et pendant les heures qui suivent.
  • Le risque de fissuration par perte d’eau rapide après la mise en place du béton (fissuration de retrait plastique).

Précautions à prendre pour le bétonnage par temps chaud

Les précautions sont les suivantes :

  • Se tenir informé des prévisions météorologiques les jours précédents le coulage.
  • Privilégier les bétonnages tôt le matin, aux heures les plus fraîches, pour éviter de fabriquer, transporter et mettre en œuvre le béton dans le créneau le plus chaud : entre 11h et 17h.
  • Commander un béton prêt à l emploi retardé. L’incorporation d’un adjuvant retardateur permet de retarder la prise et de ralentir le durcissement du béton. Le retardateur peut ainsi permettre de maintenir les délais habituels de transport et de mise en œuvre (voir notre page sur le béton retardé pour plus d’informations).
  • Eviter toute attente de la toupie sur le chantier. Eviter le stationnement en plein soleil des camions toupie.
  • Les fonds de forme et les coffrages ne doivent pas absorber l’eau du béton frais. C’est pourquoi le fond de forme et les coffrages absorbants doivent être humidifiés juste avant la mise en place du béton. Eviter toutefois un arrosage exagéré laissant des flaques d’eau résiduelles.
  •  Mettre en place le béton rapidement. Prévoir suffisamment de matériel et de personnes pour le bétonnage.
  • Prendre des précautions pour protéger les surfaces de béton frais par l ’application d ’un produit de cure immédiatement après le coulage, et même à l’avancement du tirage du béton pour les surfaces importantes, en respectant les quantités de produit prescrites par le fournisseur (voir notre page sur la cure du béton pour plus d’informations).

Pulvérisation d’un produit de cure pour protéger la surface du béton frais.

Si les conditions requises pour un bétonnage correct par temps chaud ne peuvent pas être remplies, il faut reporter l’opération à un moment où la température sera moins élevée. Il est généralement possible de décaler le coulage la veille avant 16h.