Tout sur la brique monomur en terre-cuite

La brique monomur en terre-cuite

Depuis une vingtaine d’années, la brique monomur est de plus en plus souvent employée dans le bâtiment. Cela provient du fait que la brique monomur est un matériau de construction qui présente de très bonnes caractéristiques et qui est facile à poser. Nous vous disons tout sur la brique monomur et ses particularités !

Le principe de la brique monomur

La brique monomur est également parfois appelée « brique à joints minces » ou encore « brique à isolation répartie ». Si ces appellations sont surprenantes, elles n’en sont pas moins vraies puisqu’elles désignent des caractéristiques bien précises de cet élément de maçonnerie.

Voici quelques explications :

  • On retrouve également le principe « monomur » dans la construction bois, ou de façon plus similaire avec certains parpaings/blocs béton. Cela désigne le fait de pouvoir se passer d’isolation complémentaire, le mur érigé ainsi et donc monolithique, auto isolant.
  • Dans le cas de la brique pour mur exterieur, cela est possible grâce à une épaisseur conséquente (plus de 30cm), et à une structure interne présentant de nombreuses alvéoles. Cette brique perforée n’étant ni totalement creuse ni totalement pleine, l’air est ainsi emprisonné. On parle donc d’isolation répartie.
  • Le mode de pose particulier de la brique monomur permet de limiter les ponts thermiques grâce à ces joints minces qui sont généralement de l’ordre de 3mm de liant-colle, contre plusieurs centimètres au mortier traditionnel.

Ne pas confondre :
Certains appellent brique monomur des éléments en béton cellulaire ou béton léger. Le terme brique étant normalement réservé pour de la terre-cuite, cette dénomination est erronée et le terme approprié serait bloc de béton cellulaire ou parpaing de béton cellulaire.
Cet article traitera de la brique monomur en terre-cuite.

brique monomurBrique monomur rectifiée en terre cuite 

Quels sont les avantages de la brique monomur ?

Cette brique de construction est de plus en plus utilisé, elle présente en effet quelques avantages par rapport à la brique traditionnelle :

  • Les joints verticaux sont optionnels (zone sismique seulement), ce qui permet de réduire la préparation et la consommation de mortier.
  • La mise en œuvre des joints horizontaux est plus rapide et la consommation de liant-colle par rapport à du mortier traditionnel est considérablement réduite.
  • Nécessite moins de travail de finition (absence de joints verticaux).
  • Une plus grande diversité de briques accessoires permet de limiter les découpes, et donc les émissions de poussières et la nuisance sonore.
  • Permet éventuellement de se passer d’isolation complémentaire.

Tout cela permet un gain de productivité (jusque 30% d’après les fabricants) et une diminution de la pénibilité du travail. Le prix de la fourniture est plus élevé qu’avec de la brique usuelle, mais les temps de pose étant inférieurs, le coût final est similaire.

réaliser un mur en briques monomurRéalisation d’un mur en briques en terre cuite monomur.

Point de vigilence :
L’avantage mis en avant par les fabricants de briques monomur est sa capacité isolante. S’il est vrai qu’elle est plus isolante que la plupart des solutions de maçonnerie et qu’elle permettra dans certaines régions de se passer d’isolation thermique complémentaire ; ce ne sera pas vrai partout. Il convient donc de vérifier ce point en fonction du lieu de construction envisagé.

Si vous souhaitez construire une maison avec des performances thermiques importantes (maison passive, etc.), il vous faudra une isolation complémentaire quelque-soit le système constructif. La brique creuse monomur est alors intéressante pour ses autres qualités : régulation de l’hygrométrie, peu de ponts thermiques, etc.

Comment ça marche ?

Les briques alvéolaires sont rectifiées en usine avec des tolérances de l’ordre du millimètre. Cela garantit un parallélisme parfait des faces inférieures et supérieures, et ainsi il n’y a plus à s’inquiéter de l’aplomb des blocs.

L’horizontalité des murs s’obtient également automatiquement. On sera d’autant plus vigilant sur le 1er rang !

Dans quel cas utiliser de la brique monomur ?

Elle permet d’assembler rapidement et facilement un mur structurel (mur porteur) et isolant. On l’utilisera donc pour des ouvrages nécessitant cet apport thermique : principalement les murs de façade (murs extérieurs).

Comment pose-t-on des briques à joints mince ?

Nous l’avons vu au début, l’autre appellation « à joints minces » est due à son mode de pose : le mur est monté par empilement des briques, entre lesquels on applique une couche de liant-colle qui assurera la cohésion de l’ensemble (les briques sont collées).

Pour plus d’informations sur la pose d’un mur en briques monomur, n’hésitez pas à consulter notre article « Réaliser un mur en briques monomur« .