Camion toupie (camion malaxeur ou toupie béton)

Qu’est-ce qu’un camion toupie ?

Le camion toupie, appelé également camion malaxeur, ou toupie béton, est utilisé pour se faire livrer du béton frais, ou béton prêt à l’emploi, du lieu de production (centrale à béton), jusqu’aux chantiers. C’est le moyen le plus simple et rapide d’approvisionnement des chantiers : faire appel à ce mode de livraison garanti la meilleure expérience d’approvisionnement et de qualité du béton.

Schéma d’un camion toupie

Ce camion peut transporter tout type de béton. Le volume de béton qu’il peut contenir est généralement compris entre 4 et 11m3, selon la taille des camions. Le volume minimum transporté varie selon les producteurs, entre 0,5 et 1m3. Les camions les plus courants transportent en moyenne 7m3, ce qui est bien souvent suffisant pour approvisionner des petits chantiers du type dalle de béton (terrasse ou piscine), fondations de murs de clôture etc. Si le besoin en béton livré est supérieur à cette capacité, une livraison de béton avec plusieurs camions est tout à fait réalisable.

La cuve contenant le béton est en rotation permanente afin d’assurer le brassage continu du béton, et d’éviter le phénomène de ségrégation des différents constituants. L’intérieur de cette cuve est composé d’une paroi hélicoïdale qui permet le déchargement du béton, lorsque l’on inverse son sens de rotation. Le béton sort alors par le cône de déchargement, est guidé jusqu’à l’ouvrage par la goulotte, mesurant jusqu’à 2,50 mètres et pouvant pivoter à 180°.

QUELLES SONT LES CARACTERISTIQUES DES DIFFERENTS CAMIONS TOUPIES ?

Les malaxeurs possèdent le plus souvent 3 ou 4 essieux, en fonction de la taille de la toupie. Plus le nombre de roues motrices est important, plus le camion est puissant, et donc plus la quantité de béton au m3 transportée est importante. Les plus gros camions sont articulés (semi-remorques de 2 ou 3 essieux).

La taille de la toupie, et donc les différents châssis des camions utilisés, permettent de bénéficier d’un choix de camions, pour transporter des volumes « au plus juste ». Les différentes tailles permettent également de répondre à certaines problématiques d’accès aux chantiers. Dans certaines régions plus escarpées, comme en région PACA, des camions de plus petites tailles (dits « 4×2 ») pouvant transporter au maximum 4m3 permettent de desservir des chantiers difficile d’accès, ou de livrer sur des zones avec des limitations de tonnage à 19 tonnes.

Le tableau suivant présente les dimensions standards des types de camions toupies les plus fréquemment rencontrés :

Type Définition PTAC* Volume béton Longueur Largeur x Hauteur
4X2 4 roues dont 2 roues motrices 19T Jusqu’à 4m3 7m L2,5m x H3,9m
6X4 6 roues dont 4 roues motrices 26T Jusqu’à 6m3 8,2m L2,5m x H3,9m
8X4 8 roues dont 4 roues motrices 32T Jusqu’à 8m3 9,5m L2,5m x H3,9m
SEMI 1 remorque de1 à 3 essieux + 1 tracteur 4×2 ou 6×4 44T Jusqu’à 11m3 13m L2,5m x H3,9m

*PTAC = Poids Total Autorisé en Charge.

QUAND UTILISER UN CAMION TOUPIE ?

Un camion toupie est utilisé lorsque l’accès au point de coulage est facile (accès dégagé et sol carrossable), et que la distance de déchargement est inférieure à 2,5 mètres.

Le prix du béton prêt à l’emploi est généralement proche du coût global de sa confection à la bétonnière. La livraison de béton par camion toupie permet de gagner un temps certain correspondant à la fabrication du béton, et de s’assurer de la mise en oeuvre d’un béton dosé avec précision, normé. La prise du béton commence généralement à partir de deux heures après le mélange en centrale. Selon le temps de transport, vous disposez généralement d’au moins une heure pour sa mise en oeuvre.

Pour les livraisons de béton en toupie ne permettant pas un accès direct au chantier, plusieurs autres types de camions peuvent être utilisés comme les camions tapis, ou encore des camions malaxeurs-pompe.

LE JOUR DU COULAGE

  • Assurez-vous des bonnes conditions d’accès à votre chantier, et de l’adéquation du matériel préconisé pour le déchargement.
  • Une fois le camion sur place, demandez au chauffeur de malaxer le béton en faisant tourner la cuve à vitesse rapide, pendant deux minutes. Cela assurera la bonne homogénéité du matériau.
  • Lors du déchargement, assurez vous que la goulotte du camion soit bien inclinée (environ 120°) pour faire couler le béton. Limitez la hauteur de chute du béton afin de ne pas provoquer de ségrégation des constituants.
  • Assurez-vous de protéger l’environnement de votre chantier (façade, mobilier…) car les éclaboussures de béton peuvent tâcher. Veillez aussi à vous équiper d’équipements de protection afin d’éviter d’être en contact direct avec le matériau. En effet, le béton est très corrosif et les contacts avec la peau peuvent occasionner des brûlures.