Le ciment blanc : caractéristiques, utilisations, prix

Le ciment blanc : caractéristiques, utilisations, prix

Le ciment blanc possède une teinte blanche. Il est utilisé pour fabriquer des bétons et mortiers esthétiques, blancs ou colorés. Il est très pur ce qui explique son prix plus élevé.

Caractéristiques

Les ciments blancs ont une composition chimique très proche de celle des ciments gris.

Leur particularité essentielle est leur blancheur provenant d’une très faible teneur en oxydes métalliques (fer, manganèse, chrome). En effet c’est la présence de ces minéraux qui donnent sa teinte au ciment gris classique.

ciment blancDu ciment blanc.

Leur fabrication demande la sélection de matières premières très pures (calcaire blanc très pur, sable siliceux sans argiles, kaolin) et une trempe pour éviter l’oxydation du fer et des autres métaux.

Elle nécessite, à tous les stades de leur élaboration, des équipements spéciaux évitant l’introduction d’oxydes métalliques. Par exemple des broyeurs avec charges très dures telles que corindon ou boulets en acier à haute teneur en chrome.

Les ciments blancs produits en France proviennent de deux cimenteries exploitant une même formation géologique de l’Ardèche, à proximité de Montélimar.

cimenterieUne cimenterie et sa carrière.

Les différents types de ciments blancs

Les ciments blancs sont des ciments Portland conformes à la norme NF EN 197-1.

Il existe une large gamme de ciments blancs avec des performances variées et adaptées à de nombreuses applications.

On peut distinguer deux types de ciments blancs :

  • Les ciments blancs CEM I 52,5 et 42,5 (ciments Portland) :
    Ce sont des ciments blancs haut de gamme. Ils sont composés d’au moins 95% de clinker (matière première du ciment). Ils sont généralement disponibles en vrac et utilisés par les centrales à béton et les usines de préfabrication d’éléments en béton.
  • Les ciments blancs au calcaire CEM II 42,5 et 32,5 (ciments Portland composés) :
    Ils sont obtenus par broyage du clinker avec une adjonction de carbonate de calcium (calcaire).
    Ce sont des ciments blancs plus économiques dont les résistances sont plus faibles.
    Ils sont généralement commercialisés en sacs et leur utilisation est surtout destinées aux petits travaux de maçonnerie.

Utilisations

Ouvrages esthétiques en bétons blanc

  • Eléments architecturaux tels qu’appuis de fenêtre, seuils de porte, piliers d’entrée, couronnements de murs, corniches, bandeaux, escaliers, etc.
  • Aménagements extérieurs tels qu’allées en béton (désactivé, bouchardé, etc.), murets, bancs, plages de piscine.

Ouvrages esthétiques en mortier blanc

  •  maçonnerie apparente
  • jointoiement de carrelage
  • chape décorative
  • enduits de façade
  • montage de murs (brique, pierre)

plan de travail en béton blancPlan de travail en béton blanc.

Ouvrages esthétiques en béton ou mortier coloré

Le ciment blanc peut être utilisé pour réaliser du béton ou du mortier coloré dans la masse par ajout de pigments (entre 3% et 5% de la masse de ciment). Il est parfaitement adapté car il permet d’avoir des teintes plus claires qu’avec un ciment gris.

allée en béton désactivé à base de ciment blancAllée en beton desactive blanc.

 

Mélange avec de la chaux

Il peut être utilisé bâtardé avec de la chaux hydraulique naturelle pour la réalisation d’enduits esthétiques ou de mortiers de hourdage.

Précautions d’utilisation

Les ciments blancs servent à réaliser des produits ou des ouvrages apparents pour lesquels la teinte et l’aspect sont essentiels. Il convient donc de respecter les règles de base permettant d’assurer une régularité de la teinte et de l’aspect des bétons apparents.

  • Choisir et utiliser des granulats propres (sable et gravillons) exempts de toute matière organique et d’argile.
  • Respecter les règles de l’art en matière de dosages en ciment.
  • Assurer une grande régularité des dosages des constituants pour les gâchées successives et une maîtrise de la quantité d’eau de gâchage. Toute variation entraînera une différence notable de la teinte du béton durci.
  • Bien malaxer le béton pour obtenir une parfaite homogénéité.
  • Utiliser un moule ou un coffrage de nature adaptée. Veiller à sa propreté et à son étanchéité.
  • Pour les ouvrages en béton blanc armé, bien respecter les enrobages. Préférer la suspension des armatures à l’utilisation de cales.
  • Apporter un soin particulier à la mise en place du béton. Adapter la vibration du béton à sa consistance pour obtenir une compacité optimale sans ségrégation.
  • Eviter une dessication précoce par temps chaud ou venteux en réalisant une cure du béton (eau pulvérisée, bâche humide, produit de cure…).

Conditionnement

Le ciment blanc est disponible en sac de 25kg et en sacs de 35kg.

Il peut être vendu à l’unité ou par palette. Sachant qu’une palette pèse 1,6 tonnes et comprend 64 sacs par palette, soit 8 couches de 8 sacs.

Il est également disponible en vrac (livraison par camion citerne) pour les centrales à béton ou les usines de préfabrication d’éléments en béton.

Ciment blanc : prix

Le prix du ciment blanc se situe entre 13 et 22€ le sac de 25kg, soit environ 0,5 à 0,9 €/kg.

Il est environ 3 fois plus cher que le ciment gris.

Dès lors, pour fabriquer 1m3 de béton blanc dosé à 350 kg/m3, il faudra compter 14 sacs de 25 kg de ciment, qui vous couterons entre 180 et 300 euros.

Livraison de béton blanc

Il est possible de faire soi-même du béton blanc ou coloré à la bétonnière.

Cependant, au-delà du fait que ça soit très laborieux et peu rentable économiquement, le résultat peut ne pas être au rendez vous du fait des nuances de teintes entre les gâchées, inhérent à ce mode de fabrication du béton.

Sachez que, même pour des petits coulages, il peut être judicieux d’avoir recours à du béton prêt à l’emploi livré par camion toupie. En effet les fournisseurs de béton proposent aussi bien du béton gris que du béton blanc voire coloré.

 

Vous souhaitez obtenir un devis pour du béton ? N’hésitez pas à remplir en quelques clics notre formulaire.