Comment faire du ciment : la bonne méthode

Comment faire du ciment ?

Le ciment est à la base de tous les travaux de maçonnerie. Savoir faire du ciment est incontournable lorsqu’on se lance dans des travaux de bricolage.

Vous avez besoin d’explications pour apprendre à faire du ciment ? Suivez le guide !

 

Préambule : différence entre ciment, mortier et béton

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut savoir que dans le langage courant, le ciment, le mortier et le béton sont souvent confondus.

Si bien que le terme « faire du ciment » n’est pas tout à fait approprié. En effet, le ciment n’est jamais utilisé seul. C’est en fait un ingrédient pour réaliser du mortier ou du béton. Il faudrait donc plutôt dire : « faire du mortier de ciment » ou « faire du béton ».

Effectivement, le ciment est l’un des constituants entrant dans la recette du mortier et du béton. Le ciment se présente sous la forme d’une poudre fine grise ou blanche dans le cas du ciment blanc. Le ciment est un liant hydraulique : mélangé à de l’eau, il fait prise et durci progressivement. Il joue le rôle de colle entre les grains de sable et de gravillons. Le ciment est fabriqué dans des cimenteries. Il est ensuite vendu en sacs de ciment tout pret ou en vrac.

aspect du cimentLe ciment à l’aspect d’une fine poudre grise.

 

Le béton est pour sa part fabriqué à partir d’un mélange de plusieurs constituants : l’eau, le sable, les graviers et bien sûr le ciment. Le béton est utilisé pour réaliser des éléments structurels de béton armé, c’est-à-dire le gros œuvre tel que dalle béton, radier, poutre, poteau, plancher, mur, fondation, piscine, etc.

béton fraisAspect du béton frais.

 

Quant au mortier, c’est un matériau très proche du béton dans sa composition. Cependant, contrairement au béton, il n’y a pas de gravillons dans le mortier. Le mortier est donc un mélange de ciment, eau et sable. On utilise du mortier pour réaliser le second œuvre : enduits, assemblage de briques, montage de mur en parpaings, scellements, chapes, etc.

mortier fraisAspect du mortier frais.

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à lire notre article « Différences entre béton, mortier et ciment ».

Comment fait-on du ciment ?

Le ciment est fabriqué dans des installations industrielles lourdes : les cimenteries. C’est un mélange de calcaire et d’argile extrait dans des carrières qui est ensuite cuit à 1450°C dans un four rotatif de 80 à 100m de longueur et broyé finement. Il est ensuite vendu en sacs de ciment ou en vrac. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire notre article « le ciment : composition et fabrication ».

Comment faire du mortier de ciment ?

Pour tous les petits travaux de maçonnerie (jointoiement, scellement, réparations, …) ne nécessitant que quelques litres de mortier, le gâchage (opération qui consiste à faire du béton ou du mortier) peut s’effectuer à la main plutôt qu’à la bétonnière.

Les constituants sont alors mélangés à l’aide d’une pelle, dans un bac à gâcher ou pour des quantités plus réduites dans une auge ou une brouette grâce à une truelle ou bien encore dans un seau à l’aide d’un malaxeur électrique.

Les matériaux nécessaires

Pour faire du mortier il vous faut :

  • Du ciment (vendu en sac de 25 kg ou sac de 35 kg de ciment).
  • Du sable : sable à maçonner 0/4mm (granulométrie comprise entre 0 et 4mm) ou plus fin 0/1mm.
  • De l’eau.

L’outillage nécessaire

Pour gâcher du mortier à la main, il faut :

  • Un récipient adapté au volume de mortier à fabriquer : bac à gâcher, auge, brouette ou seau.
  • Un outil pour mélanger : pelle, truelle ou malaxeur électrique selon le volume à brasser.
  • Un seau de maçon gradué d’une contenance de 10 litres pour doser les ingrédients.

Le dosage du mortier de ciment

Le dosage se fait généralement en raisonnant en volumes, en utilisant un seau de maçon de 10 litres gradué. Cette méthode est facile à réaliser, elle fonctionne à tous les coups, cependant le dosage du mortier de ciment reste approximatif.

Les dosages usuels sont : 1 volume de ciment, 3 volumes de sable et un demi-volume d’eau.

Il est également possible d’utiliser du mortier tout prêt en sac (mélange prédosé de sable et de ciment), pour lequel il n’y a que l’eau à rajouter.

Les étapes de fabrication du mortier de ciment

Le gâchage manuel du mortier s’effectue selon les étapes suivantes :

1. Le mélange des constituants à sec

Commencez par déposer le sable dans le récipient prévu pour effectuer le mélange (bac à gâcher, auge, brouette ou seau).

Versez par-dessus le ciment.

Bien mélanger le tout à l’aide d’une pelle ou d’une truelle. Le mélange doit être uniforme et le ciment bien réparti.

faire du mortierMélange des constituants du mortier.

 

2. Le mouillage

Creusez un cratère au sommet du tas avec la pelle ou la truelle.

Versez les 2/3 de l’eau gâchage prévue.

Imprégnez progressivement le mélange.

faire du cimentMouillage du mortier.

3. Le malaxage

Brassez le mélange à la pelle, à la truelle ou au malaxeur électrique.

Versez progressivement le reste d’eau, jusqu’à l’obtention de la consistance souhaitée.

Une fois que le mortier a atteint la bonne consistance, versez-le dans l’auge ou la brouette et utilisez-le dans l’heure qui suit (prise rapide surtout s’il fait chaud).

Mortier tout prêtMortier frais prêt à être utilisé.

Si vous avez besoin d’une quantité importante de mortier, il faudra le fabriquer à l’aide d’une bétonnière ou bien encore mieux utiliser du mortier prêt à l’emploi livré par camion toupie.

Dans ce dernier cas n’hésitez pas à remplir en quelques clics notre formulaire de demande de devis.

Comment faire du béton ?

La fabrication à la main d’une petite quantité de béton suit les mêmes étapes que celle du mortier, à la différence près qu’il faudra ajouter les gravillons.

Le dosage d’un béton pour travaux courants est le suivant : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers et un demi-volume d’eau.

Pour plus d’information n’hésitez pas à consulter nos articles « Faire du béton ou du mortier à la main » et « Faire du béton à la bétonnière ».

 

Réaliser du béton à la main ou à la bétonnière peut sembler de prime abord pratique et économique.
Seulement le dosage du béton au seau, ce n’est pas très simple. Mélanger du béton manuellement est très pénible même pour de petites quantités. Et il n’est pas facile de rendre le mélange très homogène et donc d’avoir un béton de qualité.

Alors, pourquoi ne pas choisir de vous faire livrer du béton prêt à l’emploi ? Pour obtenir un devis, c’est très simple : il vous suffit de remplir notre formulaire !