Comment faire un abri de jardin ? 

Comment faire un abri de jardin ?

Vous désirez un espace de stockage pour votre mobilier de jardin ? 

Vos coffres de jardin sont remplis et vous avez besoin d’un espace de rangement  ? 

Vous rêvez de construire une cabane de jardin de vos propres mains ? 

Seulement, cela fait des mois ou des années que vous procrastinez. 

Vous ne savez pas par où commencer. 

Faut-il un permis de construire ? Quels matériaux choisir pour la structure ?  Faut-il faire des fondations en béton ? 

Cet article répond précisément à toutes ces questions. 

Avez-vous besoin d’un permis de construire ? 

En règle générale, un permis de construire n’est exigé qu’au-delà de 20m2.
Si votre abri fait moins de 5m2 aucune démarche n’est nécessaire. 

Entre 5 et 20 m2 une déclaration de travaux en mairie est nécessaire. 

Pour éviter les mauvaises surprises et connaître précisément les règles qui s’appliquent à votre situation, renseignez-vous auprès de votre mairie. 

Quels matériaux choisir pour la structure ? 

Pour la structure de votre abri de jardin, vous pouvez utiliser différents matériaux : le bois, le PVC, le métal, le composite voire même le béton. 

Le choix du type de matériau est subjectif.

Il dépend de votre budget, de vos goûts esthétiques et de votre intérêt pour la durabilité et l’entretien. 

A ce niveau, vous n’aurez pas les mêmes attentes s’il s’agit d’un abri pour vos outils de jardin ou s’il s’agit d’une pièce à vivre supplémentaire. 

L’abri de jardin en bois

Le bois est un matériau traditionnellement utilisé pour construire un chalet de jardin. 

Le bois est un matériau léger et écologique. 

La plupart des enseignes de bricolage proposent des abris de jardin en bois en kits faciles à monter mais pouvez le construire vous-même. Cela demande plus de temps et quelques compétences en matière de construction.

Pour ce qui est des kits à monter, il existe différents modèles allant de 5 à 20m2 mais l’abri de jardin bois 10m2 reste le plus courant. 

Pour monter le plancher et les murs de la structure, il suffit d’assembler et de visser des planches, des madriers et des voliges. Toutes ces pièces sont livrées prédécoupées et rainurées pour qu’elles puissent facilement s’assembler ensemble.

Certains fabricants proposent une double porte pour permettre de ranger vos accessoires plus facilement. Ils proposent également des abris de jardin bois toit plat, monopente, double-pente ou même multi-pentes. Quoi qu’il en soit, il faudra étancher votre toit. A ce niveau, la solution la plus économique est de clouer un feutre bitumeux sur les planches en bois.

Le principal inconvénient du bois est que vous devrez l’entretenir pour le protéger contre l’humidité et la moisissure. Le traité autoclave, le traitement industriel fréquemment utilisé pour améliorer la durabilité du bois n’est pas efficace éternellement. Il faudra donc repeindre votre abri en bois tous les 2 à 3 ans pour que le bois conserve son éclat. 

Les prix des abris de jardin en bois sont extrêmement variables. Il faudra compter entre 369 à 7000 euros. 

L’abri de jardin en PVC ou abri de jardin en résine

Le PVC est un matériau résistant.  

L’avantage de l’abri de jardin resine par rapport au bois est qu’il ne nécessite pas d’entretienDe plus, il est très économique. On trouve des modèles à partir de 300 euros. 

L’abri de jardin pvc toit plat est courant mais il existe également des modèles avec le toit en pente. 

Le PVC peut être une solution idéale si vous cherchez un abri de jardin pour ranger des outils. Là aussi, les fabricants proposent des kits prêts à assembler faciles à monter. 

Le principal inconvénient de l’abri resine est qu’il résiste mal au soleil malgré les traitements anti uv. Les couleurs risquent donc de ternir au fil du temps.  C’est aussi un matériau qui se déforme facilement. Enfin, son esthétique ne fait pas l’unanimité. 

Quoi qu’il en soit, assurez-vous de la qualité du matériau pour préserver la durabilité de votre construction.  

L’ abri de jardin composite 

L’abri de jardin composite est composé de lames faites de poudre de bois et de polyéthylène ( = plastique traité anti-UV) et d’adjuvants. Il s’agit d’une technologie assez récente. 

Les abris en composite sont plus lourds que les abris en résine et contrairement aux abris 100% bois, ils ne nécessitent pas d’entretien

Ils sont appréciés pour leur aspect esthétique très contemporain et la facilité de montage.

Là aussi les fabricants proposent des kits prêts à assembler. 

Toutefois, le nombre de modèles reste limité. Ainsi, la plupart des abris de jardin en composite font moins de 10m2. 

Par ailleurs, leur prix est élevé : comptez en moyenne 1000 euros pour 4m2. 

L’ abri de jardin en métal 

L’abri métallique est une bonne alternative au bois et au PVC. 

Il existe deux types d’abris en métal : 

  • l’abri en acier trempé galvanisé, 
  • l’abri de jardin en aluminium

Il s’agit également d’un matériau léger et les structures métalliques sont extrêmement durables.
Là aussi, les fabricants proposent une structure métallique en kit prête à assembler pour monter des abris de jardin en métal. Méfiez-vous, malgré les apparences, le montage peut se révéler complexe. Selon les modèles, il peut y avoir un nombre de vis et des pièces important à assembler.

Le principal avantage de l’abri jardin metal est que tout comme le PVC, il demande peu d’entretienIl offre aussi un bon rapport qualité prixOn trouve des abris en métal à partir de 150 euros.  

Le principal inconvénient est d’ordre esthétique.  Même si les fabricants commencent à proposer une gamme plus large et quelques couleurs, cela reste limité. L’abri de jardin gris est encore ultra-majoritaire sur le marché. 

L’abri de jardin en béton 

Une autre option est d’opter pour la construction d’un abri de jardin en béton. Il s’agit sans doute de la solution la plus durable mais elle n’est pas accessible à tout le monde. Elle exige d’avoir des connaissances en matière de construction. 

En effet, en plus de couler la dalle en béton, il faudra monter les murs en parpaing ou en béton cellulaire, réaliser la charpente puis la toiture, fixer les menuiseries et enfin s’occuper des finitions. 

Pour résumer, il faudra mener un mini chantier de A à Z.

Si cette perspective vous effraie, sachez que des entreprises proposent des abris de jardin préfabriqués en béton clés en main. 

Ce type de prestation a bien évidemment un coût. 

Pour un abri de jardin de 12m2 en béton comptez en moyenne 8000 euros. 

Pour résumer, voici un tableau avec les avantages et les inconvénients des différents matériaux : 

MatériauxBoisMétalPVC, RésineCompositeBéton
AvantagesLéger, écologique 

Nombreuses possibilités esthétiques 

Bonne durabilité

Gamme très large

Facile à monter 

Léger 

Bon rapport qualité / prix 

Durabilité élevé

Peu d’entretien

Léger 

Très abordables 

Peu d’entretien

Facile à monter

Esthétique proche du bois

Peu d’entretien

 

Durable 

Robuste 

InconvénientsDemande un entretien régulierPossibilités esthétiques limitées

Complexe à monter 

Les couleurs vieillissent mal 

L’aspect esthétique peut déplaire 

Prix élevé 

Nombre de modèles limités

Prix élevé 

Des compétences en construction nécessaires

 

Le choix du matériau dépend de la fonctionnalité que vous souhaitez attribuer à l’abri de jardin : 

  • Le bois et le béton restent les matériaux les plus adaptés si vous souhaitez faire de l’abri de jardin une pièce à part entière. 
  • Le métal et la résine peuvent être intéressants si vous le destinez à ranger des outils.

Quoi qu’il en soit la décision finale va dépendre de vos goûts en matière esthétique et de votre budget. 

Faut-il faire des fondations en béton ? 

Il n’y a pas de vérité générale. Tout dépend de l’utilisation qui sera faite de l’abri de jardin. 

Si vous comptez l’utiliser pour stocker des outils lourds : tondeuse, motoculteur, outils de jardin, barbecue, salon de jardin …  alors il faudra couler des fondations en bétonTous ces équipements pèsent lourds et représentent une charge importante. Par ailleurs, il faudra y ajouter le poids de l’abri en lui-même. C’est pourquoi vous aurez besoin de solides fondations. 

Si vous comptez utiliser votre abri de jardin comme une pièce supplémentaire pour effectuer du sport, travailler ou recevoir des amis, il faudra également couler des fondations en béton. Ceci est d’autant plus nécessaire pour éviter les remontées d’humidité qui sont extrêmement préjudiciables pour les abris de jardin en bois.  

Par contre, si vous souhaitez monter un petit abri pour ranger quelques outils, un montage sur plot en béton ou en PVC sera suffisant. 

Comment couler des fondations en béton ? 

Ne vous laissez pas impressionner, couler une dalle de béton de 12 à 15 cm d’épaisseur n’est pas si compliqué. Cela demande simplement une certaine organisation surtout s’il s’agit de votre première fois. 

Voici les étapes à suivre : 

Etape 1 : Déterminer le volume de béton et le mode d’approvisionnement adapté 

La première chose à faire avant de préparer votre chantier est de déterminer le volume de béton nécessaire. Nous avons écrit un article pour vous aider. Vous pouvez le consulter ici.

Une fois que vous connaissez la quantité de béton exacte à commander, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

Le choix de la bétonnière n’est pas le plus opportun dès que vous avez plus de 1m3 de béton à couler. En effet, cela demande de mettre en œuvre une quantité importante de matériau, ce qui est très chronophage. 

Si vous êtes dans cette situation, l’alternative est de vous faire livrer du béton prêt à l’emploi directement sur votre chantier. 

Vous ne savez pas comment organiser une livraison ? 

Vous ne savez pas s’il y a des fournisseurs à proximité ? 

Sachez que des plateformes en ligne comme betondirect.fr vous accompagne pour organiser la livraison et trouver le meilleur fournisseur pour votre chantier. 

Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur la préparation de votre chantier. 

Etape 2 : Préparer votre chantier 

La première étape consiste à calculer les dimensions extérieures de votre futur abri puis à préparer le terrain. Pour cela, délimitez la surface de la dalle avec des piquets et un cordeau. Majorez les dimensions d’au moins 30 cm pour tenir compte des piquets et des planches de coffrage. 

Ensuite, creusez une fouille de 30 cm de profondeur. Si la surface à creuser est inférieure à 10m2 vous pourrez la creuser manuellement. Au-delà il faudra louer un engin de terrassement à la journée. Recouvrez cette surface de pierre ou de ternaire sur 10 cm de profondeur puis compléter avec du tout venant pour arriver à 20 cm. Tassez le tout et vérifiez la planéité avec une règle de maçon ou un niveau à bulle. De cette façon avec une dalle en béton de 15 cm d’épaisseur, votre abri de jardin s’élèvera à 5 cm du terrain. 

Enfin, réalisez un coffrage en bois. Utilisez des planches d’au moins 28 mm. Le bord supérieur des planches doit coïncider avec la hauteur finale de la dalle. Étayer avec des tasseaux. Si vous souhaitez protéger la dalle des remontées d’humidité déposez un film en polyane sur toute la surface de la dalle en respectant un recouvrement de 15 à 20 cm si vous avez besoin de plusieurs films.

Les variations de température peuvent faire travailler le béton et entraîner des fissurations. Pour éviter cela, le mieux est d’utiliser des joints de dilatation en PVC pour fractionner la dalle tous les 5m. Posez ensuite votre treillis soudé en laissant 5 cm en périphérie et veillez à le surélever de 3 cm.

Voilà, votre terrain est désormais prêt pour le coulage. 

réaliser un coffrage en bois pour dalle bétonRéalisation du coffrage de la dalle béton.

Etape 3 : Couler le béton 

La dernière étape est le coulage du béton. 

A ce niveau, comme nous l’avons déjà évoqué, le mieux si vous avez besoin d’au moins 1m3 de béton frais est de vous faire livrer. 

Des plateformes telles que bétondirect.com vous aident à planifier la livraison et à obtenir le meilleur prix. 

coulage d'une dalle bétonCoulage du béton.

Etape 4. La mise en œuvres et les finitions

Quel que soit le mode de livraison que vous choisirez, veillez à bien respecter les mesures de précaution. Equipez-vous de gants, lunettes et bottes. 

Soignez également la mise en oeuvre en suivant les instructions présentées ici

Enfin, une fois le béton coulé, attendez au moins 7 jours. Une fois ce délai passé, vous pourrez poursuivre les travaux et vous attaquer à la construction de votre abri de jardin. 

mise à niveau du bétonMise à niveau du béton.

Conclusion 

Vous disposez désormais de toutes les informations pour vous lancer dans la construction de votre abri de jardin. 

Même si chaque projet est spécifique, retenez deux chose : 

  • le permis de construire n’est nécessaire que si votre projet excède 20m2,
  • dès lors que vous envisagez de faire de cet abri de jardin une vraie pièce supplémentaire les fondations en béton sont nécessaires. 

Vous êtes décidé ? 

Obtenez d’ores et déjà un devis pour la dalle béton de votre abri sur betondirect.com

Cet article vous a-t-il été utile ?